Des gens ont déposé des peluches auprès d'un arbre, en soutien à la famille éprouvée.
Des gens ont déposé des peluches auprès d'un arbre, en soutien à la famille éprouvée.

Enfants tués à Wendake: homme accusé de deux meurtres au second degré 

La Presse Canadienne
Valérie Marcoux
Valérie Marcoux
Le Soleil
Michaël Chicoine est accusé des meurtres au deuxième degré des deux enfants retrouvés sans vie dans une résidence de Wendake vers 2h dimanche dernier.

L’homme de 30 ans qui s’est présenté au poste du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) près du parc Victoria dans la nuit du samedi au dimanche a comparu lundi en début d’après-midi devant le juge Christian Boulet. 

Deux ordonnances de non-publication ont été émises à la demande du procureur de la Couronne Thomas Jacques et visent tout élément pouvant mener à l’identification des victimes, de leur lien avec l’accusé, ou à l’identification de témoins.  

Le dossier est reporté au 11 novembre, date à laquelle se fera la divulgation des preuves. L’accusé demeure détenu jusqu’à cette date, alors que l’enquête se poursuit.  

Michaël Chicoine

La Sûreté du Québec avait été appelée dans la nuit de dimanche vers 2h par le Service de police de Wendake concernant la découverte des cadavres des deux petits garçons âgés de 2 et de 5 ans. 

Selon la SQ, un homme s'est présenté plus tard à un poste du SPVQ en lien avec ce qui s'était produit. Il a ensuite été inculpé et placé en détention provisoire jusqu'à sa comparution ce lundi.  

L'homme avait précédemment été interrogé par des enquêteurs de l'unité des crimes contre la personne de la SQ.

En journée, dimanche, le premier ministre François Legault a offert ses condoléances à la nation huronne-wendate. «J'ai le cœur brisé d'apprendre le décès de ces deux jeunes enfants. […] C'est tout le Québec qui est bouleversé ce matin devant ce drame sans nom», a-t-il écrit sur Twitter. 

Son nouveau ministre responsable des Affaires autochtones a lui aussi réagi au drame en publiant un message sur Twitter. «Mes premières pensées vont aux proches et à la famille de ces deux jeunes enfants. Il n'y a pas de mot pour décrire un drame semblable. Mon cœur de père est bouleversé. La SQ fera la lumière sur les événements», a écrit le ministre Ian Lafrenière. 

Le drame s'est produit dans une résidence de la rue Chef Nicolas-Vincent.

Une campagne citoyenne de sociofinancement «Gofundme» a été lancée relativement à ce drame. 

La page «Soutien à la famille des petits anges de Wendake» avait recueilli un peu plus de 5700 $ lundi après-midi.