Le Phoenix Sun était accosté au port de Sorel-Tracy depuis près de deux ans et demi. Le navire est devenu tristement célèbre car le propriétaire, la compagnie Menpas Shipping, avait abandonné en 2012 le cargo et l'équipage à son propre sort.

En route pour Dubaï, le Phoenix Sun en panne à Québec

Le maire de Sorel-Tracy a poussé un soupir de soulagement samedi lorsqu'il a finalement vu le Phoenix Sun prendre le large en direction de Dubaï, aux Émirats arabes unis. Vingt-quatre heures après avoir levé l'ancre, le navire de 186 mètres a de nouveau été forcé d'accoster... cette fois-ci à Québec.
«Bonne chance Régis!» a écrit sur sa page Facebook le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. «Notre fameux Phoenix est depuis dimanche soir en panne sur le fleuve est présentement remorqué au port de Québec. Petit cadeau à Régis de Serge. J'espère bien que le maire Labeaume ne sera pas en beau maudit après moi.»
Tristement célèbre
Le Phoenix Sun était accosté au port de Sorel-Tracy depuis près de deux ans et demi. Le navire est devenu tristement célèbre car le propriétaire, la compagnie Menpas Shipping, avait abandonné en 2012 le cargo et l'équipage à son propre sort. Des citoyens de Sorel-Tracy s'étaient d'ailleurs mobilisés pour venir en aide aux 12 marins turcs.
En 2014, la compagnie Holborn Shipping a racheté le navire, qui se nomme maintenant Phoenix. Selon des informations de Radio-Canada, le navire est amarré au quai 104, à proximité du bassin Brown. Il aurait subi des pannes de moteurs. Transports Canada aurait interdit le départ du cargo, le temps d'effectuer des travaux de réparation.