Une psychiatre radiée temporairement

CARLETON — Le comité de discipline du Collège des médecins impose une radiation temporaire d’un mois à la psychiatre Mélanie Lessard, qui pratique principalement à Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie, en raison de propos proférées à l’endroit d’une avocate de la Régie de l’assurance-maladie du Québec.

Ces « propos indignes, déplacés, inconvenants et désobligeants, voire menaçants », peut-on lire dans la décision de 29 pages, avaient été proférées à la suite d’une décision de la RAMQ de réclamer 627 000$ de surfacturation soumise par Mélanie Lessard sur une période de cinq ans. Elle était alors principalement établie à Drummondville. Le document note qu’elle pratique aussi à Maria et à Gaspé mais que son principal lieu d’exercice de sa profession est maintenant Sainte-Anne-des-Monts.

La psychiatre a exprimé ces propos dans deux courriels et deux messages laissés sur la boîte vocale de l’avocate de la RAMQ, entre le 30 janvier et le 11 février 2019. Elle n’a pas reconnu sa culpabilité. C’est le comité de discipline qui l’a reconnue coupable le 22 novembre 2019. Les représentations du 3 février avaient pour but de déterminer une sanction.

La psychiatre avait présenté une lettre de deux pages d’excuses à l’avocate le 28 mai 2019 mais le comité de discipline du Collège des médecins, lors d’une audience tenue le 3 février, n’a pas retenu l’argument de Madame Lessard à l’effet qu’une réprimande serait suffisante.

La radiation temporaire n’entrera pas en vigueur avant que Mélanie Lessard aura épuisé ses recours, un appel si elle prend cette direction.