Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Avec 58 nouveaux cas jeudi, la propagation de la COVID-19 s’accélère au Bas-Saint-Laurent.
Avec 58 nouveaux cas jeudi, la propagation de la COVID-19 s’accélère au Bas-Saint-Laurent.

Une grande partie du Bas-Saint-Laurent passe au rouge foncé

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La croissance rapide du nombre de nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent force la santé publique à imposer les «mesures spéciales d’urgence» à une grande partie de la région. Le couvre-feu passera donc à 20h à compter de samedi dans les régions de Rimouski, de Rivière-du-Loup et du Kamouraska. 

 Avec 58 nouveaux cas jeudi, il est clair que la propagation de la COVID-19 s’accélère au Bas-Saint-Laurent. Devant cette hausse marquée, le ministre de la Santé Christian Dubé a annoncé que le Bas-Saint-Laurent passera en «zone de mesures d’urgence» à partir de samedi, à l’exception des MRC de la Mitis, de la Matapédia et de la Matanie. 

En plus du couvre-feu qui passera à 20h00, les commerces non-essentiels seront fermés. Les écoles resteront cependant ouvertes, «pour l’instant», a précisé le ministre. 

«Les cas ne sont pas équivalents à ceux de Québec et Montréal, mais ce sont des chiffres importants pour ces régions. Même si aujourd’hui est une journée de bonnes nouvelles [puisqu’on annonce la vaccination pour la population générale], nous devons réagir rapidement», a noté le ministre Dubé.