La Société du chemin de fer de la Gaspésie a déjà eu à construire un silo, à New Richmond, afin de s'adapter à la mise en dormance du chemin de fer entre Caplan et Gaspé, une décision de Transports Québec remontant à 2015.
La Société du chemin de fer de la Gaspésie a déjà eu à construire un silo, à New Richmond, afin de s'adapter à la mise en dormance du chemin de fer entre Caplan et Gaspé, une décision de Transports Québec remontant à 2015.

Un terminal terrestre temporaire en Gaspésie

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
NEW RICHMOND - La Société du chemin de fer de la Gaspésie devra bâtir un autre terminal terrestre temporaire pour satisfaire les besoins de Ciment McInnis. La raison? L’incapacité de Transports Québec d’enclencher des réparations sur deux ponts ferroviaires lui appartenant depuis trois ans.