Carleton accueillera un nouveau festival de musique émergente.

Un nouveau festival de musique émergente à Carleton

CARLETON-SUR-MER — Sept ans après la fin du Maximum Blues, quatre jeunes femmes s’allient au géant de la radio en ligne SiriusXM pour créer BleuBleu, un festival de musique qui débutera le 21 juin à Carleton-sur-Mer, et qui durera trois jours.

Le Maximum Blues mettait l’accent, comme son nom l’indique, sur le blues. Dans le cas de BleuBleu, la programmation présentera des artistes de divers styles issus de la scène musicale émergente québécoise.

«Il y aura plusieurs genres musicaux; on ira avec les propositions intéressantes. Il n’y a pas de ligne directrice», précise Justice Guay, porte-parole de BleuBleu. Ses partenaires sont Anne-Julie Saint-Laurent, la comédienne Myriam-Sophie Deslauriers et Marianne Boudreau, qui gère les événements pour la micro-brasserie le Naufrageur.

Il y aura flexibilité quant aux lieux de diffusion, qui sont nombreux à Carleton en raison de son caractère touristique et culturel. «Il y a des types de musique qui seront choisis selon les lieux», note Mme Guay.

BleuBleu ne remplace pas le Maximum Blues, insiste-t-elle. «Il prend plutôt un espace avec une proposition complètement nouvelle.»

«Être en région a aidé à convaincre SiriusXM que notre mission pouvait s’allier à leur mission de promouvoir la musique. Sirius est déjà bien présent à Montréal, mais moins dans les régions», dit Mme Guay.

La programmation sera dévoilée bientôt. À Carleton, la venue de BleuBleu est bien reçue par Stéphane Boudreau, copropriétaire de l’Hostellerie Baie bleue, le plus important hôtel local. Il a choisi de devenir partenaire.

«Les dates, c’est ce qui me plaisait le plus de leur proposition. Tout le monde veut faire des événements durant la première semaine d’août, quand ça déborde. Dans ce cas, ça lance la saison touristique. C’est bien pensé», dit-il.