Un faux commerçant d'automobiles plaide coupable

Stéphane André Imbeault a plaidé coupable à une accusation portée contre lui en vertu de la loi sur la protection du consommateur.

L'Office de la protection du consommateur lui reprochait d'avoir agi comme un commerçant d'automobiles en ayant fait l'acquisition de véhicules en vue de les revendre, alors qu'il ne détenait pas le permis exigé par la loi. 

L'inculpé devra payer une amende de 1 046$. L'infraction commise à Rimouski remonte à février 2018. 

«Toute personne qui fait le commerce ou le recyclage de véhicules routiers doit avoir un permis, rappelle l'Office par voie de communiqué. Les personnes qui sont rémunérées pour agir comme intermédiaire entre des consommateurs dans le cadre de la vente de véhicules d'occasion ont aussi besoin de ce permis.»