Un conseiller municipal de la Matapédia accusé de recel

Un conseiller municipal de Saint-Cléophas, dans la Matapédia, plaide non coupable à 12 chefs d'accusation de recel. Langis Joubert subira son enquête préliminaire le 16 janvier au palais de justice d'Amqui.
L'homme de 60 ans a choisi un procès devant juge seulement, sans jury.
Une importante perquisition avait été effectuée par la Sûreté du Québec, le 2 décembre, à sa propriété située sur la rue Principale à Saint-Cléophas. Les policiers y avaient trouvé un grande quantité de matériel volé provenant de l'extérieur de la localité et dont la valeur totalise plusieurs milliers de dollars.
Une roulotte de 18 pieds, cinq remorques, trois véhicules tout terrain, quatre motocyclettes et une génératrice figurent parmi les objets perquisitionnés. Les agents y avaient également saisi une caisse de cigarettes de contrebande.
L'accusé demeure conseiller municipal de la municipalité de 330 habitants située au Bas-Saint-Laurent.
Avec la collaboration spéciale d'André Bécu