Le président du groupe Telus, François Gratton, annonce que l’entreprise déploiera ses réseaux d’Internet à très haute vitesse, d’ici le début de 2021, dans 25 000 foyers et entreprises supplémentaires situés dans Chaudière-Appalaches, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.
Le président du groupe Telus, François Gratton, annonce que l’entreprise déploiera ses réseaux d’Internet à très haute vitesse, d’ici le début de 2021, dans 25 000 foyers et entreprises supplémentaires situés dans Chaudière-Appalaches, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

Telus offrira l’Internet haute vitesse à 25 000 familles et entreprises additionnelles

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
RIMOUSKI – Telus déploiera ses réseaux d’Internet à très haute vitesse, d’ici le début de 2021, dans 25 000 foyers et entreprises supplémentaires situés dans 45 communautés éloignées et à faible densité démographique de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

Dans le contexte actuel de pandémie de COVID-19, le président du groupe Telus et vice-président à la direction estime que cet ambitieux projet permettra de stimuler l’économie de ces régions, tout en offrant les outils numériques nécessaires aux familles et aux entreprises afin de pouvoir adapter leur quotidien à leur nouvelle réalité. «Avec ténacité, innovation et esprit d’équipe, nous poursuivons activement le déploiement accéléré de nos réseaux aux quatre coins du Québec et nous sommes impatients de participer, avec nos investissements privés, à la relance économique de notre province, souligne François Gratton. Nous partageons avec nos clients de la province plus de 90 ans d’histoire. Issue de l’acquisition de QuébecTel et d’entrepreneurs québécois, notre entreprise a toujours gardé la même vision : celle d’être profondément ancrée dans les communautés locales qu’elle dessert, tout en accordant la priorité à ses clients.»

Selon M. Gratton, qui est également chef de la direction de Telus Santé et de Telus Québec, l’entreprise a consenti près de 27 milliards $ dans l’économie québécoise au cours des 20 dernières années. Ces sommes ont, à son avis, permis d’améliorer la couverture, la vitesse et la fiabilité de ses réseaux, en accordant une attention particulière à desservir les régions. Avec ce nouveau déploiement, facilité par une contribution de 72 millions $ provenant de Québec et d’Ottawa, 99 % des familles et entreprises du territoire québécois titulaire de Telus auront accès au service d’Internet haute vitesse. Parmi elles, 93 % pourront profiter d’un lien direct à la fibre optique.

Pour la vice-présidente de Telus, solutions consommateurs et expérience client au Québec, ces investissements sont d’une importance capitale «durant cette période difficile et éprouvante, alors que les citoyens comptent sur une connectivité fiable et rapide pour garder le contact avec leurs proches, consulter un professionnel de la santé à distance ou continuer leurs études et activités professionnelles en ligne». «Notre réseau PureFibre avait les vitesses et la robustesse nécessaires pour encaisser une hausse importante d’utilisation d’Internet à la maison de 40 % durant le confinement», précise Marie-Christine D’Amours.

Déploiement dans plusieurs localités éloignées

Telus projette d’étendre son réseau PureFibre dans 35 localités éloignées des MRC de L’Islet, de La Matapédia, de La Matanie, de Minganie, de Montmagny et du Rocher-Percé. Sur la Basse-Côte-Nord, l’entreprise poursuit le développement de son réseau sans fil 4G LTE dans 14 villages du territoire qui n’est relié à aucune route. Aujourd’hui, les habitants de Harrington Harbour, de Kegaska, de La Romaine et de Tête-à-la-Baleine ont accès à la téléphonie cellulaire et à Internet haute vitesse avec, selon Telus, «une expérience de navigation similaire à celle offerte en centre urbain».

Telus promet aussi de bonifier la portée, la vitesse et la fiabilité de son réseau sans fil grâce à une mise à niveau de ses infrastructures avec les dernières technologies LTE. Elle ajoutera aussi de nouveaux sites de télécommunication dans plusieurs communautés.

Grâce à une contribution conjointe de 15 millions $ de Telus et du gouvernement fédéral, l’entreprise installera, d’ici 2023, un nouveau câble de fibre optique sous-marin entre Sept-Îles et la Gaspésie. Grâce à ce nouvel équipement, Telus souhaite assurer une meilleure fiabilité et une sécurité accrue de ses services de télécommunication sur la Côte-Nord. S’il survenait un bris sur le réseau de transport principal, le câble sous-marin évitera une discontinuité des services haute vitesse dans les localités se trouvant entre Baie-Comeau et Blanc-Sablon.