Jérémie-Viktor Lagacé, déjà accusé du meurtre prémédité du touriste français Fabrice Durand le 22 août 2017 en Gaspésie, doit répondre à six nouvelles accusations.

Six nouvelles accusations contre Jérémie-Viktor Lagacé

NEW CARLISLE – Jérémie-Viktor Lagacé, déjà accusé du meurtre prémédité du touriste français Fabrice Durand le 22 août 2017 en Gaspésie, doit répondre à six nouvelles accusations, à savoir trois entrées par effraction et trois vols, dont deux vols d’armes à feu.

Un premier vol après effraction serait survenu entre les 13 et 18 juillet, à l’usine Temrex de Nouvelle, où des scies mécaniques et des outils de travail ont été dérobés. Un second vol et une deuxième effraction auraient été perpétrés par Jérémie-Viktor Lagacé entre les 3 et 7 août, dans une résidence de Nouvelle. Il en serait sorti avec des armes à feu.

Entre le 7 et le 18 août, l’homme de 23 ans aurait commis un troisième vol, d’armes à feu et d’autres objets dans une maison de Miguasha, un secteur de Nouvelle.

Le substitut du procureur général Gérald Maltais n’a pas voulu confirmer lundi que l’une des armes volées aurait été utilisée par Jérémie-Viktor Lagacé pour abattre Fabrice Durand en août, dans le sentier des Chutes à Picot, à Saint-André-de-Restigouche, lieu de résidence de l’accusé.

Nouvel avocat

Me Richard Lavigne, avocat de la défense jusqu’à lundi, a d’autre part indiqué à la cour qu’il ne représente plus Jérémie Viktor Lagacé. L’accusé a retenu les services d’un vieux routier en droit criminel, Marcel Guérin, qui avait représenté Réal Savoie au printemps 2017, dans la cause du meurtre de Sonia Raymond.

Jérémie Viktor Lagacé reviendra en cour dans une autre cause, le 8 mai, pour répondre à des accusations de méfait, et les 19 et 20 juin, dates d’enquête préliminaire dans la cause du meurtre de Fabrice Durand.