Le photographe a mis en scène des gens qui sont en train de retirer du plastique de l’environnement.

Samuel Bolduc sacré «photographe étudiant de l’année»

MATANE — Un finissant du programme de photographie du Cégep de Matane originaire de Saint-Félicien, Samuel Bolduc, s’est vu décerner le titre de «photographe étudiant de l’année» au Sony World Photography Awards 2018, l’un des concours de photographie parmi les plus prestigieux au monde. C’est sa série de photos intitulée «The Burden» qui a séduit le jury.

«Je suis sans mots, s’est exclamé le lauréat, tout juste revenu de Londres où le prix lui a été décerné jeudi. Je flotte sur un nuage! Je nage dans le bonheur.»

Sa photo intitulée Fracturation a d’abord été retenue avec neuf autres images d’étudiants provenant de presque autant de pays. Samuel Bolduc a ensuite remporté le Grand Prix de sa catégorie grâce à sa série de photos dans le cadre d’un concours portant sur le problème du plastique dans les océans. «J’ai décidé de mettre en scène des gens qui sont en train de retirer du plastique de l’environnement, explique Samuel Bolduc. C’est un peu futuriste. On voit, entre autres, un homme qui tire un fardeau de plastique, comme si la pollution par le plastique était son propre fardeau. On voit aussi un homme qui pêche du plastique.» 

Ce prix est assorti d’une bourse de 30 000 euros (environ 45000$) en matériel photographique versée au Cégep de Matane. Les photos du jeune photographe sont exposées jusqu’au 6 mai au Somerset House à Londres. On peut voir les photos de Samuel Bolduc ici.