Le président du comité provisoire de Rimouski 2022, José Arsenault, le porte-parole des athlètes, Mathis Bourbonnais, et le maire de Rimouski, Marc Parent, ont lancé, lundi, la campagne pour mousser la candidature de la ville pour l’obtention des Jeux du Québec en 2022.

Rimouski, candidate pour les Jeux du Québec 2022

RIMOUSKI — Rimouski figure parmi les trois villes en lice pour l’obtention de la 57e finale des Jeux du Québec d’été de 2022, aux côtés de Drummondville et de Châteauguay. Pour mousser sa candidature et augmenter ses chances d’être retenue comme ville hôtesse par Sports Québec, la Ville de Rimouski a officiellement lancé, lundi midi, sa campagne visant à mobiliser la communauté régionale.

«Pour la jeunesse, les Jeux du Québec sont un événement extraordinaire, a souligné le maire de Rimouski, Marc Parent. Rimouski a déjà été hôte des Jeux du Québec, mais c’était en hiver. Maintenant, on est prêts pour les Jeux d’été en 2022!»

«C’est une belle opportunité de mettre à niveau nos infrastructures», croit également le maire Parent puisque la ville hôtesse reçoit une contribution du gouvernement du Québec de l’ordre de 5 millions $. «En termes de retombées économiques, on parle de plus de 12 millions $ qui sont associés aux Jeux du Québec», ajoute-t-il.

L’élu rappelle que son administration s’est déjà engagée à construire une nouvelle piste d’athlétisme. «Ce sera fait en 2020, assure M. Parent. Il y a aussi des mises à niveau dans différents secteurs et on travaille dans la concrétisation d’un stade de soccer couvert […].»

Selon le maire, sa ville «s’est vraiment démarquée quant à sa capacité d’accueil» lors de l’évaluation initiale réalisée par Sports Québec. «Donc, on est confiants qu’on aura les infrastructures pour accueillir les Jeux», affirme M. Parent.


« En termes de retombées économiques, on parle de plus de 12 millions $ qui sont associés aux Jeux du Québec »
Le maire de Rimouski, Marc Parent

La Ville de Rimouki a nettement amélioré ses infrastructures sportives au cours des dernières années. Rappelons que, faute d’équipements suffisants et adéquats, la Ville avait refusé de tenir les Jeux de 2018 au profit de Thetford Mines.

Est-ce que les prochains Jeux du Québec d’hiver à Rivière-du-Loup pourraient nuire à l’obtention des Jeux d’été à Rimouski parce que ces deux villes sont situées au Bas-Saint-Laurent? «[…] On m’a assuré que ça n’avait absolument aucune incidence», a répondu le maire Parent, après avoir posé la question aux responsables de Sports Québec.

Présidé par le comptable professionnel agréé José Arsenault, un comité provisoire composé d’une dizaine de personnes a été mis sur pied. Le président invite la population à accorder son soutien à la candidature de Rimouski et à s’engager comme bénévoles. Il invite donc les gens de la grande région de Rimouski à visiter le site www.rimouski2022.com. Le tout premier citoyen à avoir offert son soutien est le maire Marc Parent, qui l’a fait via Internet lors de la conférence de presse de lundi matin.