Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny
Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny

Réouverture des régions: la date du 18 mai bien choisie pour Baie-Comeau

BAIE-COMEAU – Pour le maire de Baie-Comeau, la date du 18 mai pour mettre fin aux points de contrôle qui restreignent l’accès à la Côte-Nord est bien choisie.

«Ce que j’entendais des citoyens, c’est qu’ils n’étaient pas prêts à une réouverture aujourd’hui, mais dans 21 jours, c’est différent. Très sérieusement, je suis très content qu’on ne soit pas la première région rouverte. Je suis satisfait que le gouvernement ait entendu nos signaux», a soutenu Yves Montigny.

Le maire estime que cette date permet de voir venir ce qui s’en vient pour la région et surtout, de ne pas être pris au dépourvu. «Honnêtement, ce que je craignais, c’était d’apprendre une journée que la route rouvrait le lendemain. J’haïs bien ça, ce genre de surprises», a-t-il ajouté.

Pour M. Montigny, il est sage «de commencer à faire revivre notre activité économique avec les commerces de proximité et de conserver pour l’instant les barrages qui empêchent les gens de l’extérieur de venir ici. Mais il y a 21 jours, je n’aurais pas dit que c’était une bonne idée», a-t-il lancé pour illustrer à quel point le portrait évolue rapidement.

Yves Montigny tient à faire valoir en terminant que le gouvernement Legault s’assure de bien entendre les régions dans ce déconfinement progressif.

«À 11 h ce matin (mercredi), soit avant l’annonce de la vice-première ministre, le ministre Julien (Jonatan, responsable de la Côte-Nord) m’a appelé. J’ai aussi eu à 11h55 un appel du cabinet du premier ministre. Le gouvernement met les efforts nécessaires afin de bien prendre le pouls de la population», a-t-il conclu.