Le chef de projet de la Ville de Rimouski, Dany Morin, estime que le futur complexe glaces et piscines deviendra une référence au Québec.

Plages chauffées et rivière Kino à Rimouski

Le complexe glaces et piscines de Rimouski, qui est en chantier depuis deux mois, sera «la référence au Québec». C'est ce qu'affirme le chef de projet de la Ville de Rimouski, Dany Morin.
«On a fait beaucoup de visites d'installations, précise l'employé municipal. On a essayé d'optimiser et d'améliorer ce qu'on a vu, en ne faisant pas les erreurs que d'autres ont faites. On a vu des choses malheureuses qui se sont faites ailleurs. On essaie d'avoir le meilleur projet.» 
Parmi les aspects singuliers dont le chef de projet est particulièrement fier, c'est la rivière Kino, un corridor sinueux où des jets créent un courant. «Le seul endroit au Québec qui dispose d'une rivière Kino, c'est Drummondville, soutient M. Morin. Mais, elle est vraiment plus étroite. Nous, on a décidé de la mettre plus large pour pouvoir faire du contresens.» La rivière Kino de Rimouski sera incorporée avec la piscine récréative. Il s'agira d'un corridor d'eau de 6 pieds de largeur dont le parcours, de forme arrondie, sera d'une longueur de 40 mètres contenant des multijets à intensité ajustable. 
Glaces déshumidifiées
Un autre aspect qui, de l'avis du chef de projet, rendra le centre sportif plutôt unique au Québec, c'est son système de déshumidification des glaces. Non seulement ce système sera-t-il écologique, mais il sera également plus économique. Celui-ci évitera, pendant l'été, que des gouttelettes d'eau et de la buée se forment sur les vitres.
Par ailleurs, les plages des piscines seront chauffées par un chauffage radiant. Selon Dany Morin, il s'agira d'une autre caractéristique que l'on retrouve rarement dans les installations aquatiques. Le nouveau bâtiment de Rimouski comptera 25 puits de géothermie de 500 pieds de profondeur. «C'est une machine qui ramasse l'humidité, explique-t-il. C'est ce qui va faire chauffer tous les bâtiments. Les compresseurs des glaces récupèrent la chaleur qui sert au chauffage radiant.» 
D'un coût total estimé à 39 millions $, la construction du complexe glaces et piscines, dont la hauteur équivaudra à quatre étages, devrait être complétée en décembre 2018. L'édifice contiendra deux patinoires, dont l'une de dimension olympique et l'autre de grandeur nord-américaine, ainsi qu'une piscine, un bassin, des jeux d'eau et une rivière Kino. 
Depuis deux mois, 1,2 million $ a été dépensé uniquement pour l'excavation. Jusqu'à maintenant, l'échéancier et le budget sont respectés, selon le chef de projet. Le quart des sous-traitants oeuvrant au chantier proviennent de Rimouski ou de la région. Au plus fort des travaux, soit après les Fêtes, le chantier devrait monter à plus de 80 travailleurs.