Le gouvernement fédéral fera l’achat du navire à moteur (NM) Villa de Teror pour une « solution provisoire » pour les Îles-de-la-Madeleine d’ici à la livraison prévue par le Chantier Davie d’un navire de remplacement en 2026.
Le gouvernement fédéral fera l’achat du navire à moteur (NM) Villa de Teror pour une « solution provisoire » pour les Îles-de-la-Madeleine d’ici à la livraison prévue par le Chantier Davie d’un navire de remplacement en 2026.

Ottawa achètera un traversier provisoire pour les Îles-de-la-Madeleine

La Presse Canadienne
Le gouvernement fédéral fera l’achat du navire à moteur (NM) Villa de Teror pour une «solution provisoire» pour les Îles-de-la-Madeleine d’ici à la livraison prévue par le Chantier Davie d’un navire de remplacement en 2026.

Il s’agit de remplacer temporairement le NM Madeleine, qui a 39 ans et a atteint la fin de sa durée de vie utile.

À la suite de son acquisition, le NM Villa de Teror serait renommé le NM Madeleine II.

Ottawa désignera par ailleurs un «navire de remplacement permanent» au nom de l’ancien député et chroniqueur Jean Lapierre.

La ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, a salué cette désignation «en l’honneur du fier Madelinot et ancien ministre des Transports qui nous a quittés bien trop tôt en 2016».

Le gouvernement fédéral a indiqué, jeudi, par communiqué, avoir besoin d’une solution provisoire «qui permettra de continuer d’offrir un service de traversier fiable, prévisible et sécuritaire aux résidents des Îles-de-la-Madeleine».

Par conséquent, Transports Canada a l’intention d’acheter le NM Villa de Teror, pour assurer le service de l’été 2021 à 2026.

Après la mise en service du navire de remplacement construit par Davie, le gouvernement vendra le NM Villa de Teror (NM Madeleine II), a-t-on précisé.

Le ministre des Transports, Marc Garneau, et Mme Anand ont annoncé que le gouvernement avait publié un préavis d’adjudication de contrat (PAC) dans lequel il exprimait son intention d’acheter le navire à moteur (NM) Villa de Teror en vue de remplacer temporairement le NM Madeleine.

«Le service de traversier est essentiel aux citoyens des Îles-de-la-Madeleine, car il relie les collectivités de la région à la terre ferme et soutient les économies locales en contribuant au tourisme et au transport des marchandises. Le NM Madeleine a atteint la fin de sa durée de vie utile, et le gouvernement du Canada fait le nécessaire pour que cet important service soit assuré sans interruption», a affirmé par communiqué M. Garneau.

Le gouvernement fédéral collabore avec Chantier Davie à la conception et à la construction de deux nouveaux traversiers pour Transports Canada. Ces traversiers remplaceront le NM Madeleine — le principal navire à assurer actuellement la liaison entre les Îles-de-la-Madeleine, au Québec, et Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, et le NM Holiday Island, qui a 49 ans — l’un des deux navires qui relient Wood Islands, à l’Île-du-Prince-Édouard, à Caribou, en Nouvelle-Écosse.