Près de cette tour inutilisée, le CAAG souhaite instaurer un observatoire en bonne et due forme pour observer le ciel gaspésien.
Près de cette tour inutilisée, le CAAG souhaite instaurer un observatoire en bonne et due forme pour observer le ciel gaspésien.

Mettre en lumière la noirceur du ciel de la Gaspésie

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Réputée pour ses montagnes, ses plages et ses paysages, la Gaspésie pourrait bientôt être reconnue pour son ciel d’une haute qualité. C’est du moins le projet du Club des astronomes amateurs de la Gaspésie, qui lance sa première saison cet été, et qui voit loin, très loin.