La directrice de la maison L’Émergence, Nancy Gough, ne se gêne pas pour qualifier la situation de «crise du logement», contrairement à plusieurs élus. «On a des gens qui ne peuvent pas se loger. C’est la base de la base des besoins! Mets-en que c’est une crise!»
La directrice de la maison L’Émergence, Nancy Gough, ne se gêne pas pour qualifier la situation de «crise du logement», contrairement à plusieurs élus. «On a des gens qui ne peuvent pas se loger. C’est la base de la base des besoins! Mets-en que c’est une crise!»

Violence conjugale: s’en sortir sans savoir où atterrir

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les drames des derniers mois ont bien mis en lumière la difficulté des femmes de s’arracher du cercle vicieux de la violence conjugale. Ajoutez à cela un autre défi de taille : n’avoir nulle part où atterrir.