Malgré les travaux prévus cet été sur le chemin des Coudriers, le maire de l'Isle-aux-Coudres, Dominic Tremblay, invite les gens à venir visiter l'île, assurant que cyclistes et automobilistes pourront circuler normalement.

L'Isle-aux-Coudres en chantier cet été

Le tour de la bucolique Isle-aux-Coudres sera en chantier cet été. Tant le ministère des Transports que la municipalité paieront une cure au circulaire chemin des Coudriers.
Ne changez pas vos plans pour autant, lance le maire Dominic Tremblay. Il ne voudrait pas que les visiteurs fuient. «Je veux rassurer les gens. On va faire ça correctement pour ne pas nuire.» Il le répétera souvent au cours de notre entretien.
Car les lieux sont prisés par les cyclistes et autres estivants en quête de dépaysement maritime. L'industrie touristique est la deuxième activité économique en importance après les chantiers de navires.
«Ça ne se fait pas l'hiver. On n'a pas le choix, faut le faire en saison», poursuit-il. Les ouvriers devraient donc se mettre au boulot après la Saint-Jean-Baptiste dans le secteur de La Baleine, au sud. Là, cinq kilomètres de bitume sont grugés par le fleuve à coup de vagues et d'inondations. 
Voilà des années que la municipalité est tourmentée par ce tronçon de la route principale. «Elle nous coûte cher à entretenir.» Voilà des années que de l'enrochement d'urgence est effectué périodiquement pour sauver la voie - un projet qui s'étire encore. Mais ça ne suffit pas. Il faut également rehausser d'environ 50 centimètres la chaussée et refaire le revêtement, explique M. Tremblay. «Ça va être une grosse amélioration.»
Voilà ce qui sera réalisé cet été. Le maire promet cependant de faire pression pour que le chantier de quelque 3,2 millions $ se termine avant le demi-marathon du 5 août et l'afflux automnal de villégiateurs. «Il faut le faire assez tôt pour pas que ça nuise au tourisme. [...] On met les bouchées doubles.»
Il rappelle au passage que les cyclistes et automobilistes pourront néanmoins faire le tour de l'île pendant le chantier. Le chemin de La Baleine offre un trajet de contournement dans ce coin.
Le MTQ dans cinq secteurs
Le ministère des Transports sera aussi dans les parages cet été, dès le printemps même. Il commencera d'ailleurs ses travaux routiers par le chemin de La Baleine qui sera aussi retapé en partie. Suivront quatre segments du chemin des Coudriers.
Pour pouvoir commencer tôt, les ouvriers de l'État ont profité de l'hiver pour transporter des matériaux sur l'île qui fait face à Baie-Saint-Paul.
Contrainte particulière : tout doit prendre le traversier. Les matières et l'équipement nécessaires ne sont pas disponibles sur place. «Ça vient tout de l'extérieur.»