Deux jeunes comédiens personnifiant Ti-Basse St-Onge et le colonel Robert R. McCormick font revivre la première rencontre entre les deux hommes, le tout devant la statue du colonel.

Les jeunes de Baie-Comeau font revivre leurs aînés

Cet été à Baie-Comeau, les plus jeunes feront revivre leurs aînés et les personnages fondateurs de la localité grâce au tour de ville guidé organisé par la maison des jeunes La relève, qui fait découvrir par l'intermédiaire du théâtre l'histoire de Baie-Comeau, fondée en 1937.
Depuis dimanche dernier, et ce tous les jours jusqu'au 30 juillet, deux jeunes guides de La relève attendent touristes et résidents à 13h à la place de la Biosphère, dans le centre-ville de Baie-Comeau, pour ce tour guidé nommé «D'une histoire à une autre».
Tout en livrant les grandes lignes de l'histoire de Baie-Comeau, les guides conduisent leur auditoire à la Société historique de la Côte-Nord, à la statue du colonel McCormick, à l'église Sainte-Amélie et au parc des Pionniers. À ces trois derniers endroits, des saynètes jouées par des comédiens adolescents donnent du relief aux explications des guides.
«On avait aussi fait des tours guidés l'an dernier, mais c'est mieux organisé cette année», confie Kathy Sergerie, l'animatrice responsable du projet. «On a 21 comédiens et quatre guides. On a eu plusieurs pratiques avec les comédiens avant de commencer et les guides ont été formés par Jean Lévesque, qui connait plutôt bien l'histoire de la ville.» Les jeunes sont en action une journée sur deux, car on a besoin de 10 comédiens et de deux guides par jour.
La première saynète met en vedette celui qu'on considère comme le fondateur de Baie-Comeau, Robert R. McCormick, propriétaire du Chicago Tribune. On y représente sa première rencontre avec Ti-Basse St-Onge, un Innu de la Côte-Nord sur qui McCormick a eu la chance de tomber après s'être perdu en forêt.
Reconnaissant, le colonel McCormick a fait de Ti-Basse son guide personnel lors de ses passages sur la Côte-Nord. Il s'est aussi assuré que l'Innu et sa famille ne manquent de rien. Jamais sorti de la Côte-Nord auparavant, Ti-Basse St-Onge a aussi eu l'occasion de visiter Chicago. Le centre de ski de Baie-Comeau porte d'ailleurs le nom de Ti-Basse.
D'autres pans de l'histoire baie-comoise sont racontés aux deux autres arrêts de cette visite d'environ 1,5 kilomètre, qui dure entre 75 et 90 minutes. Pour l'aider à mener à bien ce projet, la maison des jeunes a reçu une subvention de 25 000 $ de la MRC de Manicouagan, montant qui servira entre autres à payer guides et comédiens. Il en coûte six dollars pour prendre part à ce tour guidé.