Le jury du Lab-École Rimouski est composé de représentants de la commission scolaire des Phares, de la Ville de Rimouski et d’architectes.

La présentation du Lab-École suscite beaucoup d’intérêt à Rimouski

RIMOUSKI — Les gens se sont déplacés nombreux à l’auditorium de l’école Paul-Hubert de Rimouski, mardi soir, pour venir assister à la présentation des quatre concepts finalistes du concours d’architecture du Lab-École qui verra le jour dans leur ville. Le Lab-École Rimouski sera le seul dans l’Est-du-Québec.

«Trente propositions ont été reçues pour le Lab-École Rimouski, a indiqué le conseiller professionnel Nicolas Marier. Le jury a eu la tâche difficile de sélectionner quatre finalistes.» À l’issue du concours placé sous le thème Penser l’école de demain, ensemble, quatre firmes d’architectes ont été sélectionnées par un jury composé de représentants de la commission scolaire des Phares, de la Ville de Rimouski et d’architectes, dont Pierre Thibault de Québec, cofondateur du Lab-École et Jacques White, directeur de l’École d’architecture de l’Université Laval. 

Pour le public, il s’agissait d’une occasion exceptionnelle d’assister à une présentation qui se déroule normalement à huis clos, d’autant plus que le dernier concours d’architecture scolaire à Rimouski remontait à plus de 50 ans. Cependant, aucune interaction du public n’était autorisée, ni de prise de photos et de vidéo. Il était également interdit aux journalistes de divulguer des informations et des images portant sur les quatre présentations. Le nom du lauréat sera connu le 18 mars.

Outre Rimouski, les autres villes qui accueilleront un Lab-École sont Saguenay, Gatineau, Shefford et Maskinongé. Sous l’impulsion des trois fondateurs, soit Pierre Thibault, Pierre Lavoie et Ricardo Larrivée, le Lab-École profite d’une expertise multidisciplinaire, dont l’objectif est de concevoir les écoles de demain.