La mise en valeur du centre-ville de Rimouski, qui passe notamment par la démolition du centre commercial La Grande Place, ira de l'avant cette année.
La mise en valeur du centre-ville de Rimouski, qui passe notamment par la démolition du centre commercial La Grande Place, ira de l'avant cette année.

La mise en valeur du centre-ville de Rimouski commencera cette année

La mise en valeur du centre-ville de Rimouski, qui passe notamment par la démolition du centre commercial La Grande Place, dont on parle depuis une douzaine d'années et qui est sur le point de tomber en ruine, ira de l'avant cette année. C'est ce qu'a affirmé, jeudi, le maire Marc Parent.

Le projet de mise en valeur se déploiera en quatre phases. La première consistera à construire un édifice sur l'emplacement actuel de la Grande Place. Il s'agit d'un projet évalué à 55 millions$ promu par Groupe Sélection, qui possède une résidence pour retraités située à côté du bâtiment désaffecté. «Groupe Sélection a besoin de 18 mois pour compléter ses travaux, précise M. Parent. Donc, la démolition sera en 2020 et le début des travaux en 2021. Dans le meilleur des scénarios, la construction du projet de remplacement nous mènera à la fin de l'année 2022.» Mais avant, le maire assure que la Ville travaille avec Groupe Sélection dans l'espoir de pouvoir finaliser la modification au zonage pour pouvoir délivrer le permis de démolition.

Pas d'autres travaux au centre-ville

Comme il s'agit d'un chantier majeur, l'élu prévient qu'il y aura des impacts très importants sur la circulation au centre-ville. C'est pourquoi il indique qu'il deviendra impossible, pour son administration municipale, d'aller de l'avant avec les travaux prévus dans son plan de mise en valeur du centre-ville. «Avec des travaux d'une pareille ampleur, il serait illusoire de penser qu'on puisse aller de l'avant avec d'autres travaux dans le centre-ville de Rimouski, ce qui le transformerait ni plus ni moins en zone de guerre et qui aurait des impacts fort négatifs sur nos commerçants.» C'est pour cette raison que le conseil municipal a décidé de repousser à 2022 les plans et devis de la deuxième phase de mise en valeur du centre-ville de Rimouski.

Marc Parent tient à préciser que les travaux ne consistent pas uniquement à améliorer l'esthétique du centre-ville. «On parle de travaux majeurs qui vont nécessiter des interventions extrêmement importantes et des travaux très, très coûteux qui devront être financés à 100% par les citoyens et citoyennes de Rimouski.» Or, si cette décision est repoussée en 2022, elle permettra l'évaluation des plans et devis la même année et le début des travaux l'année suivante.

Le maire Parent soutient qu'il est tout à fait compréhensible que les échéanciers pour ces travaux aient pris du retard. «On a tous vécu les impacts de la COVID-19. La clientèle de locataires de Groupe Sélection, ce sont les personnes les plus à risque. Donc, il était tout à fait normal, pour Groupe Sélection, de concentrer ses efforts davantage à assurer la protection de ses résidents, ce qui a eu un impact dans les délais associés au développement des plans pour le projet de remplacement.»