C'est ce site, que la municipalité de Ristigouche-Partie-Sud-Est veut protéger, qui est à l'origine de la poursuite de Gastem.

Gastem contre Ristigouche: la cause en délibéré

La juge Nicole Tremblay, de la Cour supérieure, prend en délibéré la cause opposant Gastem à Ristigouche-Sud-Est, entendue depuis le 5 septembre à New Carlisle, en Gaspésie.
La juge pourrait prendre quelques mois avant de rendre sa décision.
Gastem cherche à obtenir 1 million  $ en dommages après l'adoption en mars 2013 d'un règlement de protection de l'eau par le conseil municipal du village de 160 personnes. Ce règlement a incité la compagnie à mettre un terme à un projet de forage exploratoire qu'elle entendait mener vers mai 2013.
La compagnie avait peu de liquidité à l'époque, mais entendait remédier à la situation en émettant des actions.
Pendant ce temps, 90 des citoyens exprimaient par voie de pétition leur inquiétude face à l'eau potable, ce qui a mené à l'adoption du règlement.
Ristigouche réclame que Gastem lui paie les frais associés à cette cause, une somme de 220 000 $.