Les puits visés par Environnement vert plus sont les puits Haldimand 1, 2 et 4, Le Ber, Tar Point et Wakeham. Tout projet de forage d’hydrocarbures au Québec doit inclure un plan de fermeture accompagné d’un montant en garantie.

Frais de fermeture de puits en Gaspésie: Pieridae Energy se fait rassurante

CARLETON — La firme Pieridae Energy assure avoir déposé les garanties nécessaires pour couvrir éventuellement les frais de fermeture de cinq des six puits gaspésiens au sujet desquels Environnement vert plus s’inquiète. Le groupe écologiste craint que leur fermeture soit assumée par des fonds publics.

L’inquiétude d’Environnement vert plus découlait notamment du mutisme du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, qui a refusé deux fois au groupe l’acheminement de documents prouvant le versement de six garanties irrévocables de dépôt de sommes de 150 000 $, pour un total de 900 000 $.

Les puits visés par Environnement vert plus sont les puits Haldimand 1, 2 et 4, Le Ber, Tar Point et Wakeham. Tout projet de forage d’hydrocarbures au Québec doit inclure un plan de fermeture accompagné d’un montant en garantie.

Le responsable des affaires réglementaires de Pieridae Energy, Félix Théorêt, a envoyé jeudi au Soleil une correspondance confirmant la réception par le bureau des hydrocarbures du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles des garanties liées à l’éventuelle fermeture de cinq des six puits.

«Le sixième puits, Wakeham, appartient désormais à Junex, maintenant connue sous le nom de Cuda. Pétrolia [acquise par Pieridae en 2017] avait mené le projet Wakeham avec Junex, avant de le céder», note M. Théoret.

Le dernier renouvellement de garantie de Pieridae à propos des cinq puits situés dans la région de Gaspé date de la fin d’avril 2019. Il s’agit d’une procédure annuelle, précise Félix Théoret.

Environnement vert plus détenait des preuves de dépôt de garantie pour seulement quatre puits forés par Pieridae ou Pétrolia, c’est-à-dire pour les quatre forages réalisés sur la propriété Bourque, localisée plus près de Murdochville.

Pieridae Energy s’attend à ce que les trois puits Haldimand soient déclassés quant à d’éventuels travaux supplémentaires de forage, une conséquence des règlements adoptés par le gouvernement québécois depuis l’automne 2017.

«Haldimand 2 et Haldimand 4 sont dans le périmètre urbain protégé par la nouvelle réglementation et Haldimand 1 est situé à 50 mètres hors du périmètre. Il faudrait une permission de forer pour passer sous le périmètre», explique M. Théoret.

Dans l’immédiat, Pieridae n’a d’autre part «pas de projets pour Tar Point et Le Ber», ajoute-t-il, précisant que la firme concentre ses efforts sur l’aboutissement du projet de terminal gazier de Goldboro, en Nouvelle-Écosse.