Le pic de l’Aurore est bien connu pour les nombreux glissements de terrain qui y sont survenus.
Le pic de l’Aurore est bien connu pour les nombreux glissements de terrain qui y sont survenus.

Fermeture repoussée pour la route 132 à Percé  

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Les importants travaux routiers qui étaient prévus dans le secteur du pic de l’Aurore, à Percé, ne nécessitent finalement pas la fermeture de la route 132 avant le 3 septembre. Une bonne nouvelle pour les automobilistes qui éviteront un détour d’une quinzaine de minutes pour se rendre au coeur de Percé, en pleine saison touristique. 

Les travaux nécessitant la fermeture complète d’un tronçon de 7,4km de la route 132 ne débuteront finalement qu’en septembre, alors qu’ils étaient supposé commencer en août. Pour atteindre le coeur de Percé, les automobilistes devront prendre la route Lemieux, une route qui contourne le village touristique de Percé.

Si les travaux sont repoussés, ce n’est pas en raison de la saison touristique plus achandlée que prévue, explique la conseillère en communication du ministère des Transports (MTQ), Carole Pouliot. «L’entrepreneur doit effectuer des travaux à l’extérieur du chantier au préalable. Ce secteur reste donc en circulation avec une signalisation en alternance jusqu’à la fin du mois d’août», explique-t-elle.  

Les importants travaux pour stabiliser la route 132 s’étaleront sur deux ans et ne sont possibles qu’au cours de l’été. Le MTQ doit mettre en place une importante quantité de roches au fond de la crevasse du pic de l’Aurore afin de stabiliser le mur de soutènement. Le MTQ rapporte que ce projet exigent l’utilisation de camions hors normes capables de descendre jusqu’à environ 60 mètres sous le niveau de la route afin de la stabiliser. 

L’intervention du MTQ mènera à la fermeture de la halte routière située en bordure du pic, mais les quelques commerces et auberges situés sur la route resteront accessibles.  

Un secteur bien connu pour ses glissements de terrains 

Les travaux au pic de l’Aurore sont nécessaires à la suite d’un important glissement de terrain survenu en 2019. Le ministère des Transports souhaite maintenant stabiliser le mur de soutènement situé sous cette portion de la route 132.   

Le pic de l’Aurore, un secteur particulièrement escarpé très prisé par les touristes, est bien connu pour ses glissements de terrains. Avant 2015, de fréquents glissements du côté est du pic avait forcé le MTQ à reconstruire la courbe plus à l’ouest. En 2016, des glissements de terrains étaient aussi survenus à l’ouest. «C’est une falaise friable. C’est un exploit d’avoir fait une route là», note Mme. Pouliot 

Selon le MTQ, il s’agit d’une solution pérenne à un problème qui se répète.  «C’est une solution durable. On ne devrait pas devoir intervenir pour une bonne période de temps», rapporte la conseillère en communication.  

> Vidéo du projet de stabilisation d’un mur de soutènement sur la route 132 à Percé