Le site Mary Travers, à Newport

Fermeture imminente du site La Bolduc en Gaspésie

Le site Mary Travers, qui relate en Gaspésie l'histoire de «La Bolduc», la célèbre icône de la musique folklorique québécoise, est sur le point de fermer ses portes, 23 ans après son ouverture.
Les administrateurs justifient la décision par le manque de subventions récurrentes et les dommages causés à l'édifice situé à Newport par de récentes tempêtes.
«La Bolduc» a vu le jour en 1894 à Newport d'un père de souche irlandaise et d'une mère francophone.
Autodidacte, elle a donné à la chanson québécoise des années 1930 un vent de fraîcheur en trouvant les thèmes et les mots justes pour traiter avec optimisme et humour du quotidien des gens plongés dans une longue et très dure crise économique.
Un film sur la vie de Mary Travers, dit La Bolduc, est en tournage à Montréal depuis quelques semaines.
En décembre 1940, durant un spectacle à Montréal, elle a éprouvé un malaise. Après avoir terminé d'interpréter une chanson, elle a téléphoné à un service d'urgence qui l'a transportée à l'hôpital.
Elle est morte d'un cancer le 20 février 1941 à l'âge de 46 ans.
L'annonce de la fermeture du site dédié à «La Bolduc» survient alors qu'un film traitant de sa vie est en tournage depuis quelques jours à Montréal, sous la direction du réalisateur François Bouvier.