Le F.-A.-Gauthier (à gauche) est paralysé au quai de Matane en raison d’anomalies à ses moteurs électriques. Le Saaremaa 1 (à droite) a repris le service de traverse mardi, après quatre jours d’inactivité.
Le F.-A.-Gauthier (à gauche) est paralysé au quai de Matane en raison d’anomalies à ses moteurs électriques. Le Saaremaa 1 (à droite) a repris le service de traverse mardi, après quatre jours d’inactivité.

Desserte Matane–Côte-Nord: un an sans service de traversier fiable

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE — Depuis un an, la population de Matane et de la Côte-Nord a le sentiment de vivre Le jour de la marmotte. Après l’achat de l’Apollo, mis au rancart après 17 jours de navigation, la Société des traversiers du Québec (STQ) a fait l’acquisition du Saaremaa 1 pour pallier à l’absence du traversier F.-A.-Gauthier, arrêté depuis le 17 décembre 2018. Mais le navire de relève répond difficilement aux besoins, surtout depuis le dernier mois.