<em>De la scène au salon </em>devrait visiter plusieurs salles du Grand Gaspé parmi les 20 plateaux de diffusion qui ont l’habitude de recevoir des prestations lors du Festival Musique du Bout du Monde (FMBM).
<em>De la scène au salon </em>devrait visiter plusieurs salles du Grand Gaspé parmi les 20 plateaux de diffusion qui ont l’habitude de recevoir des prestations lors du Festival Musique du Bout du Monde (FMBM).

De la scène au salon, pour encourager la scène culturelle locale

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Faute de pouvoir organiser un festival estival, Musique du Bout du Monde (MBM) lance une série de spectacles sans public qui sera disponible en ligne pour encourager la scène culturelle et les lieux de diffusions du Grand Gaspé. Les organisateurs souhaitent partager l’ambiance d’une salle de spectacle, tout en respectant les mesures sanitaires imposées par la santé publique.

«On rode un peu le festival de demain», explique le directeur général des Musique du bout du Monde, Steve Pontbriand. La série de spectacles intitulée De la scène au salon a débuté vendredi dernier avec une prestation du groupe gaspésien Rose N’Joncas au resto-bar le Brise-bise. L’événement virtuel a attiré plus de 6000 spectateurs en quelques heures, en direct comme en différé. 

De la scène au salon devrait visiter plusieurs salles du Grand Gaspé parmi les 20 plateaux de diffusion qui ont l’habitude de recevoir des prestations lors du Festival Musique du Bout du Monde (FMBM). «On veut se déplacer le plus possible, mais en même temps, on veut suivre les recommandations et être respectueux du rythme des gens», explique-t-il.

Un soutien pour les lieux de diffusions locaux

En plus d’offrir une plateforme à des artistes locaux et de permettre à toute la province de consommer de la culture gratuitement, la série de spectacles a aussi pour but de soutenir les lieux de diffusions locaux. «Avec Musique du Bout du Monde, on a toujours eu la volonté de supporter les lieux de diffusion, et ces spectacles nous permettent aussi de le faire», explique M. Pontbriand.

Quand il s’est fait approcher, le directeur général du bistro-bar le Brise-Bise, Simon Poirier, a tout de suite dit oui. «On n’a pas hésité une seconde. C’est une très belle opportunité pour nous, comme pour les artistes», explique le propriétaire de la salle qui, en temps normal, présente plusieurs spectacles par semaine en période estivale. L’établissement, qui avait déjà commencé à diffuser des spectacles en ligne avant l’offre de MBM, sera d’ailleurs l’hôte du prochain événement de la série, le 23 mai.

Mesures spéciales pour la COVID

Si la COVID-19 a compliqué la planification de la série de spectacles, mesures de distanciation sociale obligent, l’organisation des Musiques du Bout du Monde a pu compter sur la collaboration de la direction de la santé publique de la Gaspésie pour sa mise en place. 

La distillerie O’Dwyer de Gaspé fournira des bouteilles de gel désinfectant pour les personnes présentes sur place et l’ensemble des participants devront être masqués lorsqu’ils ne seront pas en mesure de respecter les deux mètres de distance obligatoires. Même consigne pour l’équipe technique réduite et pour les employés des lieux de diffusion. 

M. Pontbriand, qui a déjà été adjoint au directeur régional de santé publique de la Gaspésie, représentera d’ailleurs le FMBM sur un comité mis en place par le ministère du Tourisme ayant pour mission de créer un guide de mesures à suivre pour les festivals et les espaces publics. 

L’ensemble des performances de la série De la scène au salon sera disponible gratuitement sur la page Facebook du Festival Musique du Bout du Monde, en direct et en rediffusion.