Le réaménagement de l'urgence du Centre de santé et de services sociaux de Sept-Îles, un projet de 51 millions $, pourrait se réaliser une fois que l'agrandissement de la résidence voisine de soins de longue durée sera complété, un projet de 28 millions $.

CSSS de Sept-Îles: une cure de 79 M$

Contexte d'austérité ou pas, le Centre de santé et des services sociaux (CSSS) de Sept-Îles a bien des projets sur la table à dessin. L'hôpital régional, qui donnera sous peu le coup d'envoi à des travaux d'agrandissement de 28 millions $, planche déjà sur la réfection de son urgence, un second chantier auquel s'attache une facture de 51 millions $.
L'urgence du CSSS de Sept-Îles est l'une des plus désuètes de tout le réseau québécois. «C'est invivable à l'urgence, on ne peut pas laisser ça comme ça», a affirmé au Soleil le directeur général, Jeannot Michaud. Accès inadéquat, absence d'intimité pour les usagers, risques de blessures pour le personnel, la liste est longue quand vient le temps de cibler ce qui ne tourne pas rond à l'urgence de Sept-Îles, aménagée en 1962.
L'Agence régionale vient d'ailleurs tout juste de recommander le projet au ministère, qui dresse actuellement un «inventaire des projets majeurs à identifier». Confiant pour la suite, le dg a bon espoir que l'intervention de l'Agence «puisse faire bouger les choses» bien que Québec se serre la ceinture. Le niveau de désuétude des installations de Sept-Îles pourrait aussi peser dans la balance, selon M. Michaud.
La réorganisation de l'urgence, qui viendra tripler sa superficie actuelle, est néanmoins conditionnelle à la réalisation de l'agrandissement de la résidence Gustave-Gauvreau, voisine de l'établissement. Le gouvernement Marois a donné en 2013 le feu vert au projet de 28 millions $, qui doit se déployer dès juin. Une fois plus grande, la résidence de soins de longue durée accueillera des services dispensés dans l'hôpital, ce qui libérera l'espace.
Plus rapide que prévu
La nouvelle résidence d'une centaine de places devrait être livrée à l'automne 2016, avec un an d'avance sur l'échéancier initial. C'est que le CSSS est parvenu «à vendre» l'idée à la Société québécoise des infrastructures de devancer les travaux afin de bénéficier du ralentissement économique qui sévit actuellement sur la Côte-Nord.
L'hôpital de Sept-Îles accueille annuellement quelque 54000patients de Baie-Trinité à Blanc-Sablon, de Fermont et des communautés innues.