C’est le second décès consécutif à frapper un patient de la Résidence Saint-Joseph de Maria, une résidence de propriété publique.
C’est le second décès consécutif à frapper un patient de la Résidence Saint-Joseph de Maria, une résidence de propriété publique.

COVID-19: un décès de plus en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

MARIA — La Direction de la santé publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine rapporte un huitième décès depuis le début de la pandémie de coronavirus, et il s’agit d’un deuxième en autant de jours.

C’est aussi le second décès consécutif à frapper un patient de la Résidence Saint-Joseph de Maria, une résidence de propriété publique. 

La Direction de la santé publique signale de plus un cas additionnel d’infection à la COVID-19, ce qui établit le total à 168 cas depuis six semaines. 

Ce cas est toujours sous enquête et n’est donc pas lié à une grappe épidémiologique connue. 

Quatre personnes souffrant du coronavirus sont aussi considérées comme guéries, pour un total de 92. 

Un nouveau cas d’hospitalisation est signalé dans la région, mais elle n’en compte toujours que deux. Le nombre d’employés de la santé maintenant infectés est passé de 39 à 40 en 24 heures. 

Seize de ces 40 personnes sont employées par le Centre intégré de santé et de services sociaux, une de plus que jeudi.

+

«DES DÉCISIONS RAPIDES» ONT AIDÉ LE NOUVEAU-BRUNSWICK À MAÎTRISER LA PANDÉMIE

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick estime que des décisions rapides et le respect des directives par la population ont permis à la province de bien s'en tirer jusqu'ici en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19.

La province n'a pas connu de nouveaux cas depuis près de deux semaines, malgré les difficultés de ses deux voisines, le Québec et la Nouvelle-Écosse.

Le premier ministre Blaine Higgs a d'ailleurs indiqué que puisque le Nouveau-Brunswick est entouré de provinces où les cas sont nombreux, le déconfinement se fera lentement et prudemment, en maintenant notamment un contrôle serré aux frontières.

Selon la docteure Jennifer Russell, un comité ministériel multipartite a contribué à faciliter la prise de décisions et a permis de présenter de l'unité dans les messages du gouvernement sur la façon de faire face à la pandémie. La docteure Russell rappelle que sa province a fermé les frontières et les écoles rapidement et a aidé les hôpitaux à se préparer à une possible augmentation des cas.

Jusqu'à présent, le Nouveau-Brunswick a signalé 118 cas - et presque tous ces patients se sont maintenant rétablis. On n'y signale par ailleurs aucun décès.

La N.-É. «déconfine»

La Nouvelle-Écosse, quant à elle, a signalé un autre décès dû à la COVID-19 vendredi, ce qui porte le total provincial à 29, alors que le nombre de cas approche le millier. Le gouvernement a tout de même assoupli certaines restrictions de santé publique, mais les directives existantes concernant la distanciation physique et les rassemblements demeurent.

Dorénavant, les sentiers pédestres et les parcs provinciaux et municipaux peuvent rouvrir, mais les modules dans les terrains de jeu seront toujours condamnés à rester fermés. Les jardineries, les pépinières et les entreprises similaires peuvent rouvrir, comme les aires de pratique de golf - mais pas les parcours. La pêche sportive est autorisée et les gens peuvent fréquenter des clubs de navigation de plaisance, de yacht ou de voile dans le but de préparer les embarcations pour l'été. Les services religieux en voiture seront aussi autorisés.

Terre-Neuve-et-Labrador a signalé vendredi un nouveau cas de COVID-19, pour un bilan total de 259 cas confirmés et trois décès; 230 personnes se sont rétablies. La médecin hygiéniste en chef, la docteure Janice Fitzgerald, a demandé au gouvernement que l'état d'urgence sanitaire soit prolongé encore de 14 jours.

L'Île-du-Prince-Édouard n'a encore connu aucun nouveau cas vendredi, ce qui maintient son bilan net à 27 cas confirmés. L'île n'a connu que six cas pendant tout le mois d'avril. La province a commencé le déconfinement, en autorisant par exemple les rassemblements de cinq personnes à l'extérieur. La Presse canadienne