La direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent lance un appel à la vigilance auprès des gens qui ont fréquenté le bar La P'tite Grenouille de Rivière-du-Loup entre le 30 août et le 6 septembre inclusivement.
La direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent lance un appel à la vigilance auprès des gens qui ont fréquenté le bar La P'tite Grenouille de Rivière-du-Loup entre le 30 août et le 6 septembre inclusivement.

COVID-19: le nombre de cas explose au Bas-Saint-Laurent

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Le Bas-Saint-Laurent, qui faisait figure d'exemple quant au faible taux de contamination à la COVID-19 depuis le début de la pandémie, voit son nombre de cas littéralement exploser. En trois jours, le nombre de personnes infectées a fait un bond de 73%. Samedi, 29 nouveaux cas ont été rapportés, du jamais-vu en une seule journée pour la direction régionale de la santé publique.

Des 80 cas dont le bilan faisait état il y a un peu plus de 72 heures, le Bas-Saint-Laurent a grimpé, samedi, à 138. Le principal foyer d'infection se situe dans la MRC de Rivière-du-Loup avec 45 cas et dans le Kamouraska avec 38 personnes qui ont contracté le coronavirus depuis le début de la pandémie. C'est d'ailleurs dans cette dernière MRC qu'une éclosion est survenue, ces derniers jours, après que des étudiants du Cégep de La Pocatière et du campus de La Pocatière de l'Institut de technologie agroalimentaire eurent participé à des partys privés, dont l'un qui rassemblait plus de 100 personnes. Par la suite, certains fêtards ont prolongé la soirée dans des bars de la MRC de Rivière-du-Loup ou en prenant part à un événement public.

L'ÉlectroFest et La P'tite Grenouille ciblés

Le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent lance un appel à la vigilance auprès des gens qui ont participé le 5 septembre à l'ÉlectroFest à Cacouna ou qui ont fréquenté le bar La P'tite Grenouille de Rivière-du-Loup entre le 30 août et le 6 septembre inclusivement.

Le Dr Leduc demande à ces personnes d'être très attentives à l'apparition de symptômes, soit la fièvre, la toux, les difficultés respiratoires et la perte de l'odorat au cours des 14 jours suivant leur participation à l'événement ou leur visite au bar. Si elles pensent avoir été exposées au virus, elles doivent s'isoler et prendre un rendez-vous pour un test de dépistage. Aussi, toute personne qui ressent des symptômes ou des inquiétudes concernant sa santé est invitée à composer le 1 877 644-4545 pour prendre un rendez-vous pour un test de dépistage.

La direction du bar La P'tite Grenouille confirme avoir été informée par la santé publique qu'une personne infectée à la COVID-19 s'était présentée dans l'établissement le 3 septembre. Elle assure, par ailleurs, qu'aucun employé n'a reçu de résultat positif au virus. Le bar demeure fermé jusqu'à mercredi.

Des récalcitrants

La direction régionale de la santé publique poursuit ses enquêtes épidémiologiques afin de retracer tous les contacts significatifs des cas confirmés au cours des derniers jours. «Je le réitère, la collaboration de tous est déterminante pour contrôler cette éclosion, insiste le Dr Leduc.

Il rappelle également l'importance, pour les personnes qui ont reçu des consignes d'isolement, de les respecter. Sinon, il n'est pas exclu que le médecin interpelle les forces de l'ordre. «Actuellement, mon équipe me souligne que certaines personnes identifiées comme des contacts à risque élevé ne s'isolent pas. Plus que jamais, le moment est venu d'adopter des comportements responsables. Nous poursuivons nos échanges avec la Sûreté du Québec et nous n'hésiterons pas à lui demander d'intervenir lors d'événements ne respectant pas les directives sanitaires.»

Le Dr Sylvain Leduc souligne également l'importance de se placer en isolement si l'on pense avoir été exposé à la COVID-19 ou en contact avec des personnes qui l'ont été et qui sont en attente du résultat à un test de dépistage. Les gens qui vivent du stress, de l'anxiété ou de la détresse peuvent composer le 8-1-1, option 2, pour obtenir un soutien psychosocial.