Branle-bas en Gaspésie pour trouver un disparu

L'unité d'urgence de la Sûreté du Québec et de nombreux bénévoles poursuivent ce mardi matin les recherches lancées lundi, sans succès toutefois, pour retrouver un citoyen de Newport, Jean-Claude Legresley, 66 ans, porté disparu depuis la soirée de dimanche.
<p>Jean-Claude Legresley</p>
Jusqu'à six autopatrouilles ont été déployées dans cet arrondissement de Chandler, en plus d'un hélicoptère vers 15 heures, lundi. Des douzaines de bénévoles ont joint la police pour tenter de trouver M. Legresley, un homme bien connu.
Les policiers ont érigé un barrage sur la route 132 pour montrer une photo du disparu aux automobilistes et ils ont aussi fait une tournée porte-à-porte dans certains secteurs.
«Il y a eu marquage des rues où des fouilles ont été faites. Des boisés des environs ont été ratissés, [...] des gens ont cherché le long des berges. Les policiers ont utilisé des motoneiges pour tenter de localiser le disparu alors que des bénévoles ont utilisé des VTT (véhicules tout-terrain). Les pompiers ont aussi utilisé des VTT et un zodiac [bateau pneumatique]», précisait en fin d'après-midi le sergent Claude Doiron, de la Sûreté du Québec.
Dimanche
M. Legresley, un homme de pont sur un bateau de pêche travaillant également dans une station-service, a été vu pour la dernière fois vers 14h30 dimanche, marchant sur la route 132, à un kilomètre de son domicile. Il allait en direction ouest. Il a laissé son téléphone mobile à la maison en partant, de même que ses clés et d'autres effets personnels importants, un élément qui a inquiété ses proches.
Il mesure 1mètre 80 et pèse 95 kilos. Il portait un pantalon de travail marine, une veste noire et des bottes d'hiver courtes. Toute information pouvant permettre de le retrouver peut être communiquée à la SQ au 1 800 659-4264.