Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Bordée de neige dans les montagnes gaspésiennes

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Alors que des records de chaleur ont été battus en Gaspésie lundi et mardi, avec un mercure approchant 35 degrés en plusieurs endroits de la péninsule, la neige attendait certains travailleurs et camionneurs forestiers en ce jeudi matin, sur les hauteurs avoisinant Murdochville.

Renommée pour ses abondantes chutes de ce qui généralement désigné comme son or blanc, l’ancienne ville minière a reçu quelques centimètres de neige en fin de nuit et aux aurores, notamment sur les parterres de coupe du Groupe GDS situés entre Murdochville et Gaspé.

Ces secteurs sont situés à environ 600 mètres d’altitude, parfois plus. Le transport de bois par camion a été ralenti et parfois arrêté, jeudi matin, en raison des routes rendues glissantes par la neige.

« La photo a été prise au chantier forestier "Beaver Dam". C’est un secteur montagneux. Si on fait un triangle équilatéral entre Murdochville, Grande-Vallée et Gaspé, c’est environ dans le milieu », explique Guy Bernatchez, superviseur forestier d’un chantier voisin pour le Groupe GDS.

La neige en juin dans ces montagnes n’est pas une première, mais ce qui saisit un peu les gens, c’est le contraste majeur entre les 30 degrés de la soirée de mardi et la poignée de degrés de cette matinée. Les forts vents ont contribué à transformer en neige ce qui devait être une pluie passagère.