Bernard Gauthier

Bernard Gauthier acquitté

Le tribunal acquitte Bernard «Rambo» Gauthier de ne pas avoir respecté l'engagement de se tenir loin du travailleur de la construction, Harold Richard. La décision de la juge Louise Gallant est tombée vendredi matin, à Port-Cartier.
Le leader syndical avait insulté le plaignant à la sortie d'une salle de cour du palais de justice de Sept-Îles, le 20 mars 2014, le jour même où il venait d'être tenu par le tribunal de ne pas importuner Harold Richard. La défense, qui n'a jamais nié les faits, a plaidé qu'ils étaient survenus avant que Bernard Gauthier ne souscrive à son engagement.
«Ç'a avait été ordonné, mais pas signé», a expliqué l'avocat de Bernard Gauthier, Me Michel Savard. «Je suis très satisfait de la décision, mon client doit l'être aussi, je lui ai laissé un message sur sa boite vocale», a-t-il rajouté.
Le représentant syndical n'était pas présent à la cour ce matin.
À Québec cette fin de semaine
On sait qu'il sera à Québec ce week-end où il doit rencontrer des «partis politiques existants», confiait-il jeudi.
Un peu plus tôt cette semaine, le principal intéressé faisait savoir qu'il songeait à faire le saut en politique québécoise, si la cause des travailleurs nord-côtiers n'avance pas.
Le jugement l'obligeant à ne pas entrer en contact de quelques façons que ce soit avec Harold Richard avait déjà été cassé par la Cour d'appel. M. Richard disait craindre pour sa sécurité depuis des incidents qui ont eu lieu pendant la grève de l'industrie de la construction en juin 2013, impliquant Bernard Gauthier.
Le Soleil n'a pas été en mesure de joindre Bernard Gauthier jusqu'à présent.