La campagne de sociofinancement vise à aider la mère d’Édouard Beaulieu (photo) à demeurer à son chevet à Québec pendant les mois où il sera hospitalisé.

Accident mortel à Baie-des-Sables: des artistes solidaires avec leur famille éprouvée

BAIE-DES-SABLES — La comédienne Marianne Fortier et le leader du groupe Will Driving West, David Ratté, ont lancé une campagne de sociofinancement pour venir en aide à la famille de Pascale Ratté, éprouvée par l’accident mortel survenu le 5 août à Baie-des-Sables, près de Matane.

Avec l’aide d’Hélène Bernier, une résidente de l’endroit, les deux artistes appellent à la générosité de leurs fans pour contribuer à la collecte de fonds «Aidons Édouard et sa famille», sur la plateforme GoFundMe.

Le 5 août, le terrible accident a coûté la vie à Israël Beaulieu, 41 ans. Son fils de 19 ans, Édouard, qui prenait place à l’arrière de l’auto qui a été emboutie de plein fouet par un camion semi-remorque, a été gravement blessé. Il a d’abord été transporté à l’hôpital de Rimouski pour subir des interventions chirurgicales d’urgence, avant d’être envoyé à l’hôpital de l’Enfant-Jésus de Québec. «Le simple fait qu’il soit toujours parmi nous tient carrément du miracle», se réjouit son oncle, David Ratté. 

Ce «miracle» est, selon l’auteur-compositeur-interprète originaire de Baie-des-Sables, le résultat d’une série d’événements qu’il qualifie d’incroyables : l’arrivée par hasard sur les lieux de l’accident d’un urgentologue, d’un paramédic et d’une infirmière qui lui ont prodigué les premiers soins ainsi que du médecin Geoffrey Smith qui a fait le trajet en ambulance jusqu’à Rimouski avec lui. 

David Ratté souligne le travail de la chirurgienne Josée Bilodeau du centre hospitalier régional de Rimouski qui, selon lui, «a réussi l’impossible pour freiner l’hémorragie interne et préserver ses organes vitaux». «Les médecins de l’Enfant-Jésus ne cessent de nous répéter à quel point l’opération de la Dre Bilodeau était une prouesse olympique, souligne-t-il. Si tout va pour le mieux, Édouard en aura pour quelques mois à Québec aux soins intensifs et ne sera pas chez lui avant Noël.»

La campagne de sociofinancement vise à permettre à Pascale, la sœur de David Ratté et cousine de Marianne Fortier, de pouvoir demeurer à Québec au chevet de «son Ned adoré», qui est l’aîné de ses cinq enfants. 

Pour la mère de famille, cela représente des dépenses importantes puisqu’en plus d’être sans revenu d’emploi pendant des mois, elle doit payer ses frais d’hébergement et de repas ainsi que ses frais de déplacement, sans compter les frais encourus par les quatre frères et sœurs d’Édouard qui veulent voir leur grand frère et qui auront besoin de consultations en psychothérapie pour vivre le deuil de leur père et l’hospitalisation prolongée de leur aîné. 

Si les dons recueillis devaient dépasser les dépenses encourues, Mme Ratté versera les sommes excédentaires aux fondations des hôpitaux de Rimouski et de l’Enfant-Jésus afin d’exprimer sa reconnaissance pour avoir sauvé la vie de son fils.

L’actrice Marianne Fortier est impliquée dans la campagne.

Élan solidaire

À Baie-des-Sables, le drame a touché le cœur de la communauté d’un peu plus de 600 habitants. «Vous êtes nombreux à fournir des plats cuisinés réconfortants pour nourrir mes enfants pendant que je suis loin d’eux, a remercié Pascale Ratté sur sa page Facebook. J’apprécie vraiment cette solidarité! Aussi, merci à mes amies Madgy Coll et Jessica Santerre qui ont fait le tour de la municipalité et ramassé 2430 $ pour m’aider à rester à Québec auprès de mon garçon! Je suis vraiment touchée par cette mobilisation et par cette générosité!»

Jeudi, la somme récoltée sur la plateforme GoFundMe avait atteint plus de 14 000 $, sur un objectif de 4000 $ : tinyurl.com/yy4w5nny.