La reine Élisabeth II et le prince Philip, duc d'Edimbourg, saluent la foule rassemblée près du palais de Buckingham, le 2 juin 1953.

Élisabeth II, championne de la longévité royale

Elle est assise sur son trône depuis plus de six décennies, a vu passer sous son règne une douzaine de premiers ministres et a vécu les grandes transformations d'après-guerre de la Grande-Bretagne. Aujourd'hui, la reine Élisabeth II, en fonction depuis le 6 février 1952 et dont le couronnement a eu lieu le 2 juin 1953, devient officiellement la souveraine ayant le plus longtemps régné sur le Royaume-Uni.
Elle bat ainsi la marque qui était jusque-là détenue par son arrière-arrière-grand-mère, la reine Victoria, qui a présidé les destinées de l'Empire britannique du 20 juin 1837 au 22 janvier 1901. Preuve de l'incroyable longévité de la souveraine, l'actuel premier ministre britannique, David Cameron, n'était pas né lorsque Élisabeth II s'est vu poser sur la tête la couronne de saint Édouard, symbole ultime de la monarchie anglaise. Toutefois, la nouvelle détentrice du record a émis le souhait que cet événement passe le plus inaperçu possible, aucune cérémonie officielle n'étant prévue.