La cérémonie, réservée à la famille et aux amis proches, soit quelques dizaines de personnes seulement, a duré une heure environ et s'est achevée vers midi dans une synagogue du quartier de l'Upper East Side à New York, où vivait Wiesel.

Elie Wiesel inhumé à New York

L'éloge funèbre d'Elie Wiesel, décédé samedi à 87 ans, s'est tenu dimanche matin à New York, avant son inhumation prévue dans l'après-midi, tandis que les hommages se multipliaient à travers le monde pour saluer la mémoire du prix Nobel de la paix 1986.
La cérémonie, réservée à la famille et aux amis proches, soit quelques dizaines de personnes seulement, a duré une heure environ et s'est achevée vers midi dans une synagogue du quartier de l'Upper East Side à New York, où vivait Wiesel.
L'inhumation devait se dérouler dans l'après-midi dans le carré juif d'un cimetière situé dans le comté de Westchester, au nord de la ville de New York, selon une source proche de l'organisation des funérailles. La disparition du célèbre écrivain juif américain a été annoncée samedi à Jérusalem par le mémorial de l'Holocauste Yad Vashem.
Dès l'annonce de cette disparition, les hommages ont afflué du monde entier. Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué sa mémoire, estimant dans un communiqué qu'il était «un rayon de lumière et un exemple d'humanité qui croit en la bonté de l'Homme».