Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, après le débat des chefs en anglais, à Gatineau, lundi

Maxime Bernier présente sa seule mesure environnementale

SAINT-GEORGES-DE-BEAUCE - Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a présenté mardi la seule mesure de sa plateforme électorale pour protéger l’environnement.

Il a l’intention d’accorder plus d’argent à Environnement Canada pour resserrer la réglementation de la protection des eaux et mener des «enquêtes nécessaires» pour s’assurer de la bonne qualité des cours d’eau au pays.

M. Bernier n’a pas précisé combien d’argent il donnerait au ministère pour mener à bien ses enquêtes, mais il a l’intention de payer cette promesse en coupant dans l’aide internationale envoyée aux pays en développement.

Le chef du Parti populaire a fait cette annonce, en Beauce, au lendemain d’un débat où il a fait rire de lui quand il a dit que son parti était le seul défenseur de l’environnement.

Dans sa plateforme sur l’environnement, le Parti populaire promet qu’il se retirerait de l’Accord de Paris, abolirait la taxe libérale sur le carbone et abolirait les subventions aux technologies vertes.

M. Bernier conteste également les consensus scientifiques qui disent que les changements climatiques sont causés par l’activité humaine.

AbonnezvousBarometre