Selon un coup de sonde mené par Mainstreet Research pour le compte du Groupe Capitales Médias, le caquiste André Bachand mène la course avec 34,6 % des intentions de vote, largement en avance sur la libérale Annie Godbout à 10,5 %.

Sondage Mainstreet-GCM dans Richmond: Bachand loin devant

Le vent qui souffle en faveur de la Coalition avenir Québec, sondage après sondage en vue des élections du 1er octobre, atteint aussi la circonscription de Richmond, pourtant un bastion libéral depuis plus de 30 ans.

Selon un coup de sonde mené par Mainstreet Research pour le compte du Groupe Capitales Médias, le caquiste André Bachand mène la course avec 34,6 % des intentions de vote, largement en avance sur la libérale Annie Godbout à 10,5 %.

LIre aussi: Circonscription de Richmond : succéder à la famille Vallières

Entre les deux se faufile même le Parti québécois représenté par Véronique Vigneault à 11,6 %. 

Québec solidaire, représenté par Colombe Landry, arrive quatrième à 6 % alors que 7,5 % des répondants ont affirmé vouloir voter pour un autre parti.

Après répartition des indécis en fonction du parti vers lequel ils sont davantage enclins à se tourner, selon la formule utilisée par Mainstreet, André Bachand obtient 46,4 % des intentions de vote, Véronique Vigneault 21,3 %, Annie Godbout 12,6 % et Colombe Landry 9 %.

Le coup de sonde a été mené le 30 août auprès de 510 électeurs et comporte une marge d’erreur de 4,3 %.

« Depuis ce sondage, on voit une chute du compte de la CAQ à travers la province, a prévenu mardi soir Steve Pinkus, vice-président de Mainstreet Research. L’élection est beaucoup plus serrée que jeudi passé. Mais je doute que ce soit suffisant pour renverser la tendance dans Richmond. »

Il n’a pas été possible de connaître la répartition des personnes sondées dans la circonscription, qui englobe essentiellement les municipalités d’Asbestos, Danville, Richmond, Windsor, Valcourt et le secteur Rock Forest-Saint-Élie-Deauville de la ville de Sherbrooke.

Rappelons que la députée libérale sortante de Richmond Karine Vallières ne sollicite pas de nouveau mandat. La fille de l’ex-député Yvon Vallières, qui a régné dans le comté sans interruption pendant 31 ans, se retire pour des raisons familiales.

Aux élections de 2014, Karine Vallières l’avait remporté avec 41,16 % des votes alors que son plus proche rival, le péquiste Étienne-Alexis Boucher, était arrivé deuxième à 27,6 %. Deux ans plus tôt, aux élections de 2012, l’écart entre les deux candidats n’était que de 269 voix en faveur de Mme Vallières.

À l’échelle provinciale, le plus récent sondage de Mainstreet révèle que la CAQ est toujours en tête des intentions de vote avec 31,8 %, un léger recul de 1,1 point de pourcentage, alors que le PLQ obtient 28,2 % grâce à une remontée de 1,6 point de pourcentage. Le PQ suit avec 19,4 % (-0,9), alors que Québec solidaire obtient 15,5 % (+0,3).

POUR VOUS ABONNER au Baromètre Élections 2018, c'est ici. Des données exclusives tous les jours, des analyses, et des tableaux pour suivre au quotidien l'évolution des intentions de vote en vue du scrutin du 1er octobre.