Manon Masse de Quebec Solidaire était à Québec jeudi soir pour un rassemblement partisan.

Manon Massé persuadée de percer à Québec

De passage à Québec pour le lancement régional de la campagne électorale, la co-porte-parole de Québec solidaire (QS), Manon Massé est persuadée de réaliser une percée dans la Capitale-Nationale en remportant deux circonscriptions, Taschereau et Jean-Lesage.

«Québec solidaire n’est plus considéré nulle part comme un parti négligeable, a-t-elle lancé d’emblée aux 250 partisans réunis au Club social Victoria jeudi soir. C’est une très grande différence par rapport à 2014.»

Selon Manon Massé, la ville de Québec est prête pour un changement. «Québec solidaire n’est pas seulement un parti montréalais. Il y a de plus en plus de solidaires à Québec», a souligné Mme Massé rappelant que c’est dans la circonscription de Taschereau que QS a le plus de membres.

Pour la co-porte-parole de QS, la candidate dans Taschereau, Catherine Dorion incarne complètement les valeurs du parti de gauche. «C’est une indépendantiste affirmée, qui est de par son réseau et d’où elle vient, directement branchée sur les besoins de la population», s’est-elle réjouie.

Interrogée au sujet de l’indépendance du Québec par Le Soleil, Manon Massé a insisté sur la nécessité de réaliser cette indépendance pour réussir le plan de transition économique pour relever le défi de la transition énergétique du XXIe siècle.

«Le plan qu’on propose à la population québécoise nécessite tous nos moyens. Pour nous, c’est très cohésif. L’indépendance, ce n’est pas juste pour faire l’indépendance, c’est parce qu’on veut être profondément indépendant pour être capable de changer le monde», a-t-elle justifié.

Mode de scrutin «pourri»

Pour Manon Massé, il n’y a pas plus de mystère à Québec qu’ailleurs. Elle s’en prend plutôt au mode de scrutin «pourri» qui ne donne pas le goût aux gens d’aller voter.

«Le jour où on va rétablir un mode de scrutin qui va faire en sorte que chaque vote va vraiment compter, je pense qu’on pourrait voir des choses très différentes se produire, y compris ici, à Québec», a-t-elle plaidé.

Pendant la soirée, les 11 candidats de Québec ont abordé les principaux thèmes qui sont chers à QS pour la ville de Québec, le transport collectif, l’environnement, la justice sociale et l’indépendance.

Du côté de l’environnement, un gouvernement solidaire entend bien prendre des mesures pour mieux protéger les sources d’eau potable de la ville de Québec comme le versant de la rivière Saint-Charles en favorisant notamment le reboisement et la préservation des milieux naturels.