Ex-journaliste, animateur et chef d’antenne à la télévision de Radio-Canada-RDI, Louis Lemieux se présentera dans la circonscription de Saint-Jean, en Montérégie.

L'ex-journaliste Louis Lemieux à la CAQ

Après Jonatan Julien à la place de Gertrude Bourdon, Christian Dubé à la place de Stéphane Le Bouyonnec, la Coalition avenir Québec vient de recruter l’ex-journaliste Louis Lemieux. Il remplacera le candidat qui s’est vu montrer la porte plus tôt cette semaine pour des controverses entourant un bar qu’il possède.

Quand les remplaçants ressemblent à des atouts électoraux... Ex-journaliste, animateur et chef d’antenne à la télévision de Radio-Canada-RDI,Louis Lemieux se présentera dans la circonscription de Saint-Jean, en Montérégie. Celle-ci est actuellement représentée par le péquiste Dave Turcotte.

«Je suis extrêmement fier d’accueillir Louis dans l’équipe du changement. En politique, l’authenticité et la capacité de communiquer efficacement ses idées sont des atouts primordiaux. Ce sont des qualités que possède indéniablement Louis Lemieux», a déclaré le chef caquiste, François Legault.

La CAQ a désormais tous ses candidats en vue du scrutin du 1er octobre.

Vanier-Les Rivières et La Peltrie

Le Parti québécois vient pour sa part de compléter son équipe de candidats dans la région de la capitale. À une semaine de la date butoir, personne n’avait encore été identifié dans deux circonscriptions difficiles pour le parti de Jean-François Lisée — Vanier-Les Rivières et La Peltrie —, si difficiles que la direction ne se fait pas la moindre illusion sur d’éventuelles victoires.

Dans Vanier-Les Rivières, c’est un jeune homme de 18 ans qui a accepté de relever l’immense défi. William Duquette est étudiant en sciences humaines au Cégep Garneau.

Aux dernières générales, le Parti québécois avait fini troisième dans cette circonscription avec 15% des voix. Elle est actuellement représentée à l’Assemblée nationale par le libéral Patrick Huot.

Le candidat caquiste, Mario Asselin, donné gagnant pour l’heure dans Vanier-Les Rivières, est une figure connue au sein de son parti et au-delà.

Dans La Peltrie, le candidat péquiste se nomme Doni Berberi. D’origine albanaise, M. Berberi administre actuellement un restaurant. Diplômé de l’Université de Tirana, il maîtrise six langues, note-t-on au Parti québécois.

Encore là, ce sera un vrai défi pour lui dans La Peltrie, où le caquiste Éric Caire a recueilli 50% des voix lors du dernier scrutin général.

Ailleurs au Québec

Les libéraux ont encore deux circonscriptions vacantes.

La date limite pour être officiellement candidat a été fixée au 15 septembre.