En mai, Jonatan Julien a démissionné du comité exécutif municipal après avoir été montré du doigt par Régis Labeaume au sujet de l’explosion des coûts du projet de relocalisation de la centrale de police du parc Victoria.

L'ex-bras droit de Régis Labeaume, Jonatan Julien, à la CAQ

L’ex-vice-président du comité exécutif de l’équipe du maire Régis Labeaume, Jonatan Julien, portera les couleurs de la Coalition avenir Québec dans la circonscription de Charlesbourg.

M. Julien sera aux côtés du chef de la CAQ, François Legault, mercredi après-midi pour en faire l’annonce officielle.

La circonscription de Charlesbourg est représentée à l’Assemblée nationale par le ministre libéral François Blais. Jusqu’à samedi, tout laissait croire que le parti de M. Legault y serait représenté par Gertrude Bourdon, présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval. Les discussions entre elle et François Legault ont toutefois achoppé à la toute dernière minute.

À la CAQ, on assure que M. Julien n’est pas un second choix. On suggère qu’il aura une place importante dans un éventuel gouvernement caquiste.

De l’avis général, l’ancien numéro deux de la Ville de Québec était un pilier de l’équipe du maire Régis Labeaume.

Démission

En mai, Jonatan Julien a démissionné du comité exécutif municipal après avoir été montré du doigt par M. Labeaume au sujet de l’explosion des coûts du projet de relocalisation de la centrale de police du parc Victoria.

Depuis sa démission, de nombreux observateurs l’imaginaient à la CAQ. Ils notaient qu’il avait déjà été candidat de la défunte Action démocratique du Québec, qui a été absorbée par le parti de M. Legault.

Les libéraux espèrent quant à eux toujours parvenir à s’entendre avec Gertrude Bourdon pour les représenter dans la circonscription de Jean-Lesage.