Philippe Laplante

Le Parti conservateur évince un candidat gênant

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) montre la porte à Philippe Laplante, son candidat devenu gênant dans Joliette.

Inconnu du public jusqu’au début de la semaine M. Laplante a réalisé une vidéo qui est rapidement devenue virale sur les médias sociaux. Il s’en prenait au prix de l’essence, qui affecte «les plus pauvres», mais pas lui, qui a les moyens de se payer une BMW.

Si cette vidéo l’a fait connaître, ce sont plutôt ses commentaires racistes publiés sur Facebook et déterrés par différents médias qui ont provoqué son retrait. M. Laplante s’en est notamment pris aux «indiennes» de Val d’Or en 2015 et à un policier qu’il a traité de «nègre» en 2012. Sur Facebook, le Parti conservateur a annoncé mercredi après-midi avoir accepté la démission de son candidat.

La direction du parti explique que s’il n’avait pas démissionné de lui-même, M. Laplante aurait été exclu, étant donné ses écrits inacceptables. Philippe Laplante est aussi membre du groupe identitaire La Meute sur Facebook, mais pour le PCQ, il ne s’agissait pas là d’un motif suffisant pour l’exclure.