Enrico Ciccone

Ciccone nommé candidat du PLQ dans Marquette, démission en bloc de l'association locale

MONTRÉAL — Enrico Ciccone, un ancien joueur de hockey professionnel, défendra les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Marquette aux élections provinciales du 1er octobre.

L'entrée en politique de M. Ciccone, âgé de 48 ans, a été confirmée jeudi matin par le premier ministre et chef libéral Philippe Couillard lors d'une conférence de presse tenue dans l'arrondissement Lachine, à Montréal.

Cette conférence de presse a débuté moins de 24 heures après que le député libéral de Marquette depuis 1994, François Ouimet, ait fait part avec émotion et amertume de ses sentiments après s'être fait montrer la porte par le PLQ. M. Ouimet a affirmé que Philippe Couillard lui avait promis en mai dernier qu'il serait de nouveau candidat libéral.

Un proche de l'Association libérale de la circonscription de Marquette a affirmé jeudi à La Presse canadienne que la majorité des membres démissionneront de leurs fonctions lors du déclenchement officiel de la campagne électorale. Cette décision aurait été prise mercredi soir lors d'une assemblée à laquelle François Ouimet n'a pas assisté.

L'assemblée d'investiture de François Ouimet devait justement avoir lieu mercredi soir; elle avait été annulée la veille.

Couillard forcé de revoir ses plans

En milieu d'après-midi, mercredi, M. Couillard n'a pas nié la version des faits rapportée par M. Ouimet et a affirmé que jusqu'à tout récemment, ce dernier figurait toujours dans les plans du PLQ. Il a ajouté qu'une accumulation récente de candidatures de très grande qualité à Montréal et le faible nombre de circonscriptions disponibles avaient forcé l'équipe à revoir ses plans et à sacrifier M. Ouimet.

Après avoir évolué à Shawinigan et à Trois-Rivières au hockey junior majeur québécois, Enrico Ciccone a entrepris sa carrière professionnelle en 1990 dans la Ligue internationale. L'ancien défenseur a gradué l'année suivante dans la Ligue nationale (LNH) avec les North Stars du Minnesota.

Jusqu'en 2001, il a évolué pour sept équipes de la LNH, dont très brièvement pour les Canadiens de Montréal.

Il était réputé pour être un dur à cuire, ayant passé près de 1500 minutes au banc de punition pendant ses 374 matchs disputés dans la Ligue nationale.

Après sa carrière de joueur, M. Ciccone a occupé des fonctions d'analyste et d'animateur de hockey à diverses antennes québécoises de radio et de télévision. Le 24 juillet dernier, il a annoncé sur Twitter son départ de son poste d'animateur à une station radiophonique de Montréal afin, écrivait-il, de relever un très grand défi à l'automne.

+

DÉMISSIONS EN BLOC DANS MARQUETTE

MONTRÉAL — Les membres de l'Association libérale de la circonscription de Marquette prévoient démissionner en bloc à la fin du mandat de l'actuel député, François Ouimet.

L'exécutif de l'association s'est réuni mercredi soir quelques heures après que le premier ministre et chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, ait montré la porte au vétéran député qui a été élu sans interruption dans Marquette depuis 1994.

Le président de l'organisation, Patrick Carroll, s'est aussi dit irrité qu'aucun membre de l'Association n'ait été invité à la conférence de presse tenue jeudi matin, dans l'arrondissement Lachine, par le chef libéral et le nouveau candidat dans la circonscription, l'ex-hockeyeur Enrico Ciccone.

M. Carroll dit se sentir triste d'être traité ainsi après une implication de 32 ans auprès du PLQ. Il affirme que cela prendra un nouveau chef ou un changement d'attitude pour qu'il évalue un retour après avoir pris du recul.

L'assemblée d'investiture de François Ouimet devait avoir lieu mercredi soir; elle avait été annulée la veille.