Le scrutin du 4 octobre 2020 à L'Ancienne-Lorette est suspendu jusqu’à nouvel ordre.
Le scrutin du 4 octobre 2020 à L'Ancienne-Lorette est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

Élection reportée à L’Ancienne-Lorette

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Le gouvernement du Québec suspend le scrutin qui devait se ternir ce dimanche 4 octobre à L’Ancienne-Lorette pour choisir un successeur au défunt maire Émile Loranger.

Cette décision touche toute élection dans les municipalités situées en zone rouge. «À la suite d’informations reçues par le Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, la Ville de L’Ancienne-Lorette annonce que le scrutin du 4 octobre 2020 se doit d’être suspendu jusqu’à nouvel ordre», a fait savoir la Ville vendredi par voie de communiqué. 

Du même souffle, on précise la validité du vote par correspondance et du vote par anticipation tenue dimanche dernier. «Les citoyens ayant déjà voté n’auront pas à se présenter aux urnes de nouveau», est-il écrit. Déjà 14,8 % des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote.

Les modalités et la date de report ne sont pas encore connues. Il faut dire que de nombreuses mesures sanitaires avaient déjà été mises en place pour cette élection.

«Nous veillerons à respecter scrupuleusement les modalités qui seront établies. Nous sommes en constante communication avec le Ministère des Affaires municipales et de l’habitation, la Santé publique et le Directeur général des élections du Québec. La population sera tenue informée de tout développement», a déclaré Sylvie Papillon, maire par intérim.

Cinq candidats se disputent le poste de maire devenu vacant à la suite du décès d’Émile Loranger, survenu le 2 avril dernier. Mme Papillon assure l’intérim jusqu’à la tenue du scrutin.