La Ville souligne que les 12,8 millions de litres pollués déversés se dilueront dans le fleuve Saint-Laurent dont le débit moyen serait de 12 millions de litres à la seconde.

Égout: 13 millions de litres dans le fleuve

La Ville de Québec procédera à un nouveau déversement d’égout dans le fleuve durant la nuit du 11 au 12 décembre, dans le secteur des ponts de Québec et Pierre-Laporte.

«Le déversement, d’une durée maximale de 10h, sera réalisé de nuit, lors de la période au plus faible débit d’eaux usées de la journée», écrit la mairie dans un communiqué signé par Wendy Whittom du Service des communications. «Le volume d’eaux usées non traitées déversé est estimé au total à 12,8 millions de litres.» 

Au téléphone, Mme Whittom explique que les ouvriers municipaux doivent inspecter une conduite de près de 1 mètre de diamètre. L’ouvrage de béton menace de se briser, ce qui causerait un déversement plus important et non contrôlé, dit-elle.

Ce tuyau dirige généralement les souillures vers la station d’épuration de l’Ouest de la capitale. «Mais pour le déversement, afin d’assécher la conduite pour les travaux, les eaux seront redirigées vers le milieu naturel directement, sans passer par l’usine.»

Mardi et mercredi, les cols bleus vérifieront l’ampleur des dégâts et planifieront ensuite les travaux de réparation ultérieurs. Il y aura donc un autre déversement d’égout lorsque la canalisation sera remplacée, probablement en février.

La Ville souligne que les 12,8 millions de litres pollués déversés se dilueront dans le fleuve Saint-Laurent dont le débit moyen serait de 12 millions de litres à la seconde.

«Le déversement planifié, par sa quantité, n’aura pas d’incidence sur l’environnement ni sur la qualité du milieu», soutiennent les autorités dans le communiqué de presse. «Les citoyens n’en verront pas d’effet, mais la Ville tient à informer la population de ces déversements dans un souci de transparence et d’information.»