La nouvelle église de scientologie qui sera ouverte aujourd'hui sur la rue Saint-Joseph dans le quartier Saint-Roch.

Église de scientologie: un autre coup dur

Avortements forcés, voies de fait, emprisonnement, torture, abus sexuels, malversations, chantage: l'Église de scientologie a été accusée d'avoir commis tous ces crimes ces derniers mois, alors que les dénonciations d'ex-scientologues se multipliaient dans le monde.
En Australie, le sénateur Nick Xenophon a réclamé en novembre une enquête publique sur l'Église de scientologie, après avoir reçu de nombreuses lettres d'anciens cadres et employés de l'organisation religieuse, dont Paul Schofield, qui s'est entretenu avec Le Soleil.
«De mon point de vue, c'est une organisation à deux visages», a dit Nick Xenophon au Sénat australien. «Il y a le visage public d'une organisation qui prétend offrir des conseils et du soutien à ses fidèles et il y a le visage privé d'une organisation qui maltraite ses membres et cible vicieusement ses critiques, et semble carburer à la paranoïa.»
Employés battus
Aux États-Unis, le St. Petersburg Times a révélé pour la première fois en juin les témoignages de quatre anciens hauts dirigeants de l'organisation, qui accusent le grand patron de l'Église, David Miscavige, d'avoir battu fréquemment ses employés.
Au début du mois, le New York Times publiait une enquête sur la difficulté pour les scientologues de s'arracher à l'organisation. Pour quitter l'Église de scientologie, le couple cité dans l'article affirme avoir eu à signer de fausses confessions sur sa vie et son travail, à donner à l'Église des milliers de dollars et à couper toute communication avec ses amis et sa famille qui sont restés membres de l'Église.
En France, à la suite des plaintes de deux anciens adeptes de la scientologie qui disaient avoir été dépouillés de dizaines de milliers d'euros, le tribunal correctionnel de Paris a condamné en octobre l'Église de scientologie pour «escroquerie en bande organisée».
Dans tous ces pays, l'Église de scientologie a accusé les ex-scientologues de mentir.