Edward Snowden

Université Laval: grande séduction pour un espion

Des étudiants de l'Université Laval ont lancé une campagne sociale inusitée sur le Web: prendre tous les moyens pour attirer en sol canadien Edward Snowden, un espion ayant placé les États-Unis dans l'embarras en dévoilant des secrets hautement confidentiels sur les programmes de surveillance de la CIA et de la NSA.
Le président américain, Barack Obama, veut désespérément revoir Edward Snowden rentrer au pays.
Julie Auclair Brunet, elle, aimerait plutôt qu'il aboutisse au Canada. Avec quatre camarades de l'Université Laval, l'étudiante a lancé une offensive sur les médias sociaux. Twitter, Facebook, Instagram, Vine, YouTube, Tumblr: la campagne Canada Loves Snowden se décline sur tous les réseaux sociaux de l'heure.
«Notre objectif, c'est qu'Edward Snowden demande l'asile au Canada, ou que le Canada le fasse. Un ou l'autre, explique Julie Auclair Brunet. C'est une campagne de séduction. On veut le séduire par le public, en utilisant le public, les gens qui sont surtout actifs sur les réseaux sociaux.»
L'idée tient son origine d'un travail universitaire, mais s'ancre bel et bien dans la réalité. «Il faut que ça soit viral. C'est une campagne sociale. On veut aller vers la population, par les réseaux sociaux. Et ça va mettre de la pression, croit l'étudiante. Ça va peut-être aller plus vite comme ça que de passer par des politiciens ou des autorités.»
Des entreprises de Québec ont été approchées. Les étudiants leur demandent de promettre un emploi au célèbre espion américain, s'il trouve refuge au Canada. Des groupes artistiques, comme Loco Locass, ont aussi été approchés. Reste à voir s'ils relayeront l'invitation.
Edward Snowden, 30 ans, se terre présentement dans un lieu inconnu en Russie. Le pays lui a offert un asile temporaire d'une année.
Considéré par certains politiciens américains comme un traître à la nation, Edward Snowden étudie ses options. Des leaders exigent qu'il soit jugé et puni pour avoir révélé des rapports confidentiels de haut niveau. D'autres saluent son courage et le considèrent comme un héros.
Le pays qui offrira un asile politique permanent au fugitif américain s'attirera probablement les foudres des États-Unis. Après avoir appris la fuite de Snowden en Russie, le président Barack Obama avait immédiatement annulé un sommet avec son homologue russe Vladimir Poutine en signe de représailles.
Edward Snowden a révélé l'an dernier de nombreux documents secrets décrivant des programmes de surveillance et d'écoute de citoyens des États-Unis et d'ailleurs par la CIA et la NSA. Cette fuite est considérée comme l'une des plus importantes de l'histoire du renseignement américain. Le dévoilement de ces stratégies d'espionnage a soulevé l'ire de plusieurs chefs d'État, notamment en Europe.