Le système d'inscription Capsule suscite la grogne chez des étudiants de l'Université Laval qui font circuler une pétition sur le sujet.

Université Laval: des étudiants mécontents du système d'inscription

Le nouveau système d'inscription informatique de l'Université Laval, Capsule, continue de susciter la grogne dans les rangs des étudiants. L'association étudiante organise une manifestation, le 1er décembre, pour réclamer une oreille plus attentive de la part de l'administration.
«Il y a encore beaucoup de choses à faire», affirme Barbara Poirier, présidente de la CADEUL, l'association qui représente les étudiants de premier cycle. Dans un rapport remis en mai, les étudiants réclamaient une vingtaine de changements. Or, la moitié sont techniquement impossibles à réaliser, selon Mme Poirier. «On en arrive à la conclusion que l'Université Laval s'est dotée d'un logiciel qui doit s'adapter à la réalité de l'Université et non l'inverse. C'est problématique.»
La CADEUL fait circuler depuis le début de la semaine une pétition, qui compte pour l'instant 650 signatures, pour demander à la direction qu'elle consulte davantage les étudiants lorsque de nouveaux changements informatiques sont implantés. Le 1er décembre, les étudiants feront aussi entendre leur «colère» lors d'un rassemblement. «On sait que Capsule est là pour rester. Mais on veut que la direction nous consulte davantage à l'avenir», dit Mme Poirier.
De son côté, le directeur du projet de modernisation des études, André Armstrong, reconnaît qu'il y a encore place à l'amélioration. Il ne peut toutefois pas dire quand tout sera réglé. «Oui, on va faire des changements, mais dans l'ensemble, le portail est tout à fait fonctionnel», affirme-t-il.
M. Armstrong s'étonne que les étudiants se plaignent d'un man­que de consultation puisque depuis 2003, ils ont été invités à siéger au sein de trois comités en lien avec ce projet, dit-il. «La participation des étudiants à ces comités n'était pas très assidue. La majorité du temps, les sièges étaient vides» laisse-t-il tomber, tout en reconnaissant qu'il y a «peut-être eu de petites lacunes» au chapitre du transfert d'information.
Le portail Capsule, évalué à 26 millions $, est en fonction depuis la mi-mars. Ce système informatique, qui permet de gérer les inscriptions en ligne, est à moitié financé par les étudiants, qui versent l'équivalent de 25 $ par session à temps plein depuis 2005.