Université Laval: célébrer la réussite des étudiants en vidéo

Privée de collation des grades à cause de la pandémie, l’Université Laval a tenu à célébrer la réussite de ses finissant(e)s avec une vidéo réunissant la direction et d’ancien(ne)s diplômé(e)s.

L'UL avait d'abord prévu tenir des cérémonies de façon virtuelle, comme dans de nombreux autres établissements d’enseignement supérieur à travers le pays. Les demandes des étudiants ont changé la donne. Les collations des grades seront donc reportées. 

«La première collation des grades à l’Université Laval a eu lieu dans les années 1859 à 1860», rappelle Monique Richer, secrétaire générale au début de la vidéo. «À ma connaissance, c’est la première fois que l’on remet à plus tard la collation des grades», ajoute-t-elle.

En attendant, l’Université tenait à marquer le coup. 

La vidéo d’une vingtaine de minutes comporte un slam émouvant du conférencier et rappeur, Webster, sur un montage photo d’étudiant(e)s fraichement diplômés, dont certains, qui ont trouvé des façons originales de célébrer malgré la distanciation. 

L’astronaute de l’Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques, lance aussi des mots d’encouragement aux étudiant(e)s qui ont dû finir leur étude dans un contexte éprouvant. Ça fait aujourd’hui 15 ans qu’il a reçu son diplôme en médecine. «L’isolement est particulièrement difficile quand on doit passer à travers des épreuves comme la maladie ou la mort d’un proche», déclare-t-il. «Vous avez peut-être trouvé que la vie en cohabitation avec votre famille ou vos colocs, ce n’est pas pareil quand on se voit 24 h sur 24. Vous avez dû développer une bonne dose de patience, de flexibilité et d’empathie. En fait, c’est la même chose que pour l’équipage d’un vaisseau spatial». 

L’artiste lyrique Marie-Nicole Lemieux et le premier ministre du Québec de 1996 à 2001, Lucien Bouchard, livrent également leurs messages d’espoir. «Le Québec aura besoin d’innovation pour rebondir après la crise et la cohorte 2020 est prête à relever des défis complexes. J’ai confiance en son avenir», exprime la rectrice de l’Université Laval Sophie D’Amours dans le communiqué.

L’année 2019 représente un record d’étudiant(e)s diplômés à l’Université Laval, soit 4660 finissant(e)s qui ont participé à la collation des grades. Quand on sait que chaque étudiant a le droit d’inviter trois personnes pour le voir graduer, l’évènement prend une ampleur impressionnante. L’Université attend de voir l’évolution des directives sanitaires de distanciation sociale avant d’annoncer la date de report des cérémonies pour la cohorte 2020.