La rentrée scolaire risque d’être encore plus éprouvante pour les élèves qui présentent un trouble du spectre de l’autisme.
La rentrée scolaire risque d’être encore plus éprouvante pour les élèves qui présentent un trouble du spectre de l’autisme.

Une rentrée scolaire qui risque d’être éprouvante pour les élèves autistes

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Si la rentrée scolaire contient son lot d’inconnus et de stress pour n’importe quel élève, le défi est décuplé pour les enfants et les adolescents qui présentent un trouble du spectre de l’autisme (TSA), d’autant plus en situation de pandémie. Pour diminuer l’anxiété de ces élèves, la préparation est essentielle. À un peu plus d’une semaine de la rentrée, comment peuvent-ils se préparer, alors qu’ils n’ont obtenu aucune information sur son déroulement?